Magazine Poésie

Quartier Latin, hiver

Par Gerard

Les villes sont comme des serments trahis/ Des sappes des banques plus de livres/ Seuls les pas inattentifs sur la plaque de Malik/ Mouna a déserté la place/ On n'entend plus le gars sinistre qui vendait "L'Imbécile Heureux"/ Où est cet autre en manteau noir/ Qui dealait ses poèmes avec son air de conspirateur / Dans la nuit du boulevard ? / Les cafés tous les mêmes/ Ne sont faits pour personne/ Si tu entres ici c'est que tu n'es plus personne / Personne personne / C'était son nom à lui / Le revenant d'Ithaque / Mais Ithaque est bien loin/ Et personne n'est jamais revenu/ Les villes sont comme des serments trahis.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gerard 804 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines