Magazine Culture

Le Communicator est dans Darketing

Publié le 19 janvier 2016 par Darkplanneur @darkplanneur

Aujourd’hui le cultissime Communicator est dans Darketing. « Communicator, toutes les clés de la communication », avec Thierry Libaert avec par l’ISEG Marketing & Communication School .

Dans ce nouvel épisode, Eric Briones (directeur du planning stratégique de l’agence Publicis EtNous) reçoit Thierry Libaert, professeur en sciences de l’information et de la communication, dans le cadre de son ouvrage « Communicator, toutes les clés de la communication », paru aux éditions Dunod.

Une interview qui nous explique comment bâtir et mettre en œuvre une stratégie de communication interne et externe en s’appuyant sur les techniques fondamentales de communication.

Quelle théorie résume le mieux le monde complexe actuel où tout est communication ?

Le 2.0 a renouvelé l’actualité et a causé des bouleversements dans la pratique des théories de la communication. Thierry Libaert évoque l’importante présence de la théorie de l’influence dans les stratégies de communication actuelles. Selon plusieurs experts en la matière, ces théories de l’influence ont émergé après la seconde guerre mondiale puis se sont estompées pour enfin réapparaitre à l’instar des réseaux sociaux.

Le consommateur : un schizophrène ?

Diverses préoccupations altèrent le comportement du consommateur. La séparation reste assez forte entre la personnalité citoyenne et la personnalité consommateur. La préoccupation citoyenne disparaît devant d’autres types d’arguments comme celui du rapport qualité/prix et cette schizophrénie est notable dans la relation entre les entreprises et les consommateurs mais aussi dans le comportement et les choix des consommateurs.

Signature publicitaire : de la souplesse à la disparition ?

Les entreprises essaient de reconquérir la confiance de leurs publics et d’obtenir un statut d’entreprise « grand frère », qui rassemble. De moins en moins d’entreprises utilisent la base line de façon systématique. Ils préfèrent l’évincer des spots publicitaires ou la changer en fonction des campagnes. Les signatures publicitaires traditionnelles disparaissent au profit des signatures de connivence autrement appelées signatures de proximité, qui permettent aux entreprises de se rapprocher du consommateur et d’augmenter leur capital sympathie.

La plateforme de marque : une mutation nécessaire ? La théorie de la marque souple et agile : un phénomène de mode ou une mutation nécessaire de la plateforme de marque ?

La plateforme de marque a eu tendance ces dernières années à remplacer le traditionnel plan de communication. Plus aucune entreprise ne fait de plan de communication à 5 ans. Les stratégies sont désormais beaucoup plus flexibles, modulables et la plateforme va devoir connaître une mutation certaine. Dans la 5e édition de « Plan de Communication », Thierry Libaert explique la manière dont les entreprises construisent différemment leur plan de communication à l’aube de ces plateformes de marque et revient sur les mutations auxquelles elles vont devoir se soumettre.

L’intégration des dispositifs marketing dans l’univers de la communication corporate est la principale raison de l’adaptation indispensable des plateformes en fonction de l’actualité.

On parle d’un passage au plan de conversation (communication 360° et 365° : permanente et instantanée). Les outils même de réflexion stratégique de la communication ont évolué justement avec cette tendance à la flexibilité.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Darkplanneur 69696 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte