Magazine

Chroniques de l’ordinaire bordelais.Épisode 176

Publié le 14 février 2016 par Antropologia

La menace

« Modern Express, le navire qui menace la côte landaise » titrait Sud-Ouest du lundi 1er février 2016. Même si par les temps qui courent, il convient de voir des dangers partout, l’expression me semble cocasse, surtout dans le journal de la région.

Depuis quand une épave pourrait-être dangereuse ? Certes, les diverses marées noires et le fameux Prestige ont parfois déversé du pétrole qui polluait les plages mais le pire fut dans les années 50, avant que le « dégazage » en mer des pétroliers ne soit interdit. Et à l’époque Joël Canicas n’avait pas inventé la machine pour les nettoyer. En outre, comme le Modern Express est rempli de bois et de matériel, son naufrage ressemble plutôt à une bénédiction. Bien sûr, le pillage d’un bateau est interdit et même parfois sanctionné mais pour quelque maladroit, que de richesses récupérés. Généralement, un cargo en difficulté commence à perdre une partie de sa cargaison pour le bonheur des habitants de la côte. Ensuite, quand il échoue dans le sable de la plage, les vagues poursuivent cet utile travail. Enfin, comme c’est la marée montante qui a amené le navire, il est souvent facile de s’en approcher quand la mer baisse, s’il est penché d’y pénétrer, et de pouvoir sauver toutes les richesses qu’il contient. Est-ce voler que d’empêcher qu’une chose soit détruite ?

Bernard Traimond



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Antropologia 111 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte