Magazine France

le jour du Saigneur : #ONPC… devant le judaïsme.

Publié le 14 février 2016 par Gédécé @lesechogaucho

Au même titre que j'aurais été désagréablement surpris de voir une émission de télévision sur une chaîne publique faire l'apologie d'une autre religion quelle qu'elle soit, j'ai été désagréablement surpris d'assister à l'apologie du judaïsme à laquelle s'est livrée sans embarras ni contestation d'aucune sorte un prétendu philosophe de seconde zone hier soir. Je ne regardais déjà pas beaucoup Ruquier. je le regarderai de moins en moins. D'abord Valls, dont les idées si puantes ont été si peu contrées, sauf à l'arrache par un humoriste que je ne connais pas. Et maintenant BHL, nouveau messie de la gauche vallsiste, qui nous fait part de ses illuminations intérieures, dont je me fous éperdument. Pire : je pense profondément que la philosophie, en ce qu'elle est discipline critique basée sur la raison pure, est incompatible avec la religion, fruit de croyances basées sur des légendes, invérifiables, irrationnelles, et pour le moins douteuses. Quant à leurs livres, n'en parlons pas. On a beaucoup glosé sur les horreurs du Coran, à la faveur de positions réactionnaires volontiers plus promptes à prôner le respect de la laïcité pour cette religion là plutôt que pour une autre. On ferait bien de s'horrifier tout autant de certains passages de la bible... Mais on est beaucoup moins racistes envers les chrétiens, ou les bouddhistes... On l'est davantage il est vrai envers les juifs. ça pue, grave. Est-ce une raison pour s'interdire de critiquer cette religion là, tout comme une autre ? La manière dont BHL utilise la Shoah pour faire taire toute contestation de la politique d'Israël m'insupporte au plus haut point. je le redis, le redis, persiste et signe, et souligne au stabylo : je ne vois pas pourquoi je m'interdirais de critiquer une action qui, si elle était perpétrée ailleurs, soulèverait à juste titre des montagnes d'indignation internationale. Je ne vois pas pourquoi non plus je m'interdirais de lutter contre des positionnements politiques et des actions qui relèvent de l'idéologie d'extrême droite, et racistes, là comme ailleurs. Je ne vois pas pourquoi je l'interdirais de critiquer la politique d'un pays qui bafoue si régulièrement les droits humains, et ne respecte pas les conventions internationales les plus basiques, et les accords de l'ONU qu'il a pourtant lui-même signés. Et je ne vois pas pourquoi, avant de vous quitter (j'ai rando), je m'interdirais de critiquer le positionnement si peu rationnel de ce dandy en chemise blanche qui se planque derrière sa judaïté pour dissimuler, sinon la vacuité de sa pensée, du moins, son peu de consistance objective, qui ne saurait résister que bien peu à une analyse rationnelle, logique. Et encore, je n'ai pas le temps de vous dire ce que je pense de son action si toxique en Libye et ailleurs... Ni à quel point des spectateurs de cette émission auraient été bien davantage choqués si un écrivain ou un intellectuel avait utilisé sa religion, l'islam, pour faire passer ses convictions personnelles sur un plateau de télé d'une chaîne publique à une heure de grande écoute... Le prochain invité de Ruquier, c'est Tarik Ramadan, ce faux derche, c'est ça ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte