Magazine Beauté

Je suis une blogueuse égoïste

Publié le 14 février 2016 par Séverine
Voilà un billet que je reporte depuis des mois et que j'ai enfin réussi à terminer hier soir après avoir lu le message de Sandra.
Pas une remise en question, pas non plus un jugement sur les autres, je voulais te faire part de ma façon de bloguer, car j'ai souvent l'impression de le faire dans un monde parallèle.
Je suis une blogueuse paradoxale, je blogue donc je partage, mais si je le fais, c'est uniquement parce que j'en ai envie, et je le fais par pur égoïsme, pour me faire plaisir avant tout.
C'est en ça qu'est le paradoxe, j'aime te faire plaisir également, mais je n’envisage pas un instant de le faire si je n'en ai pas envie.
Je fais ma popote dans mon petit monde, ne fais que ce qui me plait mais avec le désir que ce que j'aurais pu partager touche l'un d'entre vous (si vous êtes plus ça me va aussi :D).
Je suis une blogueuse égoïste
Il y a quelques temps, Danaé a publié un article intitulé "C'est à moi, blogueuse, de m'adapter".
Lorsque je l'ai eu terminé, je me suis remise en question (je suis égoïste mais pas bornée :P)
Se sont écoulées plusieurs semaines, pendant lesquelles j'ai pensé quelques idées d'articles allant dans ce sens et que je compte bien mettre en place très prochainement, parce que j'en ai envie.
Et puis hier soir, c'est Sandra qui a ressenti le besoin de nous faire partager ses réflexions et ses doutes.
J'ai aussi répondu à Sandra.
Je l'ai ai dit de lâcher prise, de se recentrer sur ce pourquoi elle blogue depuis maintenant 3 ans.
De faire du ménage si besoin, et sur la blogo faut croire que faire du ménage ça a son importance si tu veux pas te faire bouffer !
Et c'est exactement là que je veux en venir, je blogue dans ma 4ème dimension depuis presque 3 ans aussi, mais je n'ai jamais eu à vivre/subir ce qu'évoque Sandra.
Les commentaires précédents ou suivants le mien font presque tous état du même sentiment : y a un malaise sur la blogo.
Moi : ah oui ? #fillequitombedesnues
Bon j'exagère, je suis pas écervelée à ce point et je sais bien que tout n'est pas rose au pays de Beautyblog Land, je vois bien passer de temps en temps des coups de gueule, des échanges un peu (beaucoup) virulents sur les réseaux sociaux.
Alors c'est vrai que c'est plus facile pour moi je pense car je n'attise pas la jalousie, je n'ai pas une grande communauté, pas de notoriété, pas de mise en avant, qui confronte le blogueur aux déferlements de commentaires plus ou moins tendres, alors je m'estime chanceuse.
Je vis à Beautyblog Land et je m'y sens bien, car entourée de personnes que j'apprécie, que j'apprends petit à petit à connaitre, qui partagent ma passion et qui peuvent parfois devenir plus, et puis s'éloigner, mais ça c'est la vie !
Je blogue comme je vis, je prends le bon, je laisse le reste (tant que faire ce peut) et j'avance, en bonne égoïste.
Lorsqu'on créé un blog, on définit sa ligne éditoriale. Qui la voudra limitée quand d'autres choisiront de se laisser un champ plus large pour papillonner d'un thème à l'autre, mais chacun décide du contenu qu'il proposera à son lectorat mais rien n'est figé.
Pour ma part je suis de ceux qui ont choisi de ne proposer qu'un domaine restreint (et tellement vaste à la fois!), mais je me dis parfois que je "comblerais" plus de lecteurs si j'ajoutais quelques corde à mon arc, en te proposant du contenu diversifié.
Et je peux le faire, mais je ne veux pas !
Pourquoi ?
Parce que ce blog, c'est un espace de partage, c'est certain, c'est d'ailleurs pour ça que je l'ai créé, j'avais un besoin viscéral d'échanger et c'est exactement ce qu'il m'apporte.
Mais c'est avant tout mon échappatoire, mon espace de liberté et par pur égoïsme, je n'ai pas envie de te parler d'autre chose que ce pour quoi il a été créé ! (et là je me dis que tu dois vraiment penser que je suis la pire blogueuse que t'ai jamais lu ^^).
Alors même si le champ d'action dans mon domaine est très large, j'ai mes limites et j'ai parfois des doutes, l'impression de "lasser" ceux et celles qui me lisent, mais dès que je pense à me diversifier, me vient instantanément à l'esprit que je n'ai pas créé Pimpante et Rafraîchie pour me contraindre, car oui, je n'ai pas envie de te parler d'autres chose que de make-up (et de beauté).
C'est ce qui me fait vibrer, ce pourquoi je me lève chaque matin, parfois beaucoup plus tôt que je ne le devrais, et qui me passionne, tout simplement.
Si je ne bossais pas, c'est tous les jours que je publierais un article, je suis inarrêtable sur le sujet et je pense que ça transparaît ici.
Je ne blogue en fait pas par égoïsme, je blogue par passion.
C'est elle qui m'anime et qui me fait te donner le meilleur de moi-même (oui oui tout ça ;)
Je ne recherche pas la notoriété, je ne recherche pas la reconnaissance ni les partenariats et j'ai parfois l'impression de nager à contre courant, parce que je blogue d'abord pour moi !
Je ne suis pas une blogueuse égoïste, je suis une blogueuse terriblement passionnée, qui ne se force en rien et qui espère continuer longtemps à partager sa passion avec toi.
Mais ne serait-ce pas en fait là, la clef ? Bloguer pour soi pour mieux partager ?
Je suis une blogueuse égoïste

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Séverine 1579 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine