Magazine Journal intime

Comme par hasard, vous trouvez une solution !

Par Galatai @Galatee
Comme par hasard, vous trouvez une solution ! Cet article fait suite à Les consultations, c'est pas gratuit hein !
Je traverse une partie du bâtiment pour me rendre au bureau des étiquettes. 
Je tombe sur un agent très aimable.   Ca fait du bien un peu d'humanité !
J'ai mes étiquettes ! Avec mon sésame, je retourne au bureau des consultations. 
Je prie intérieurement pour avoir une secrétaire plus aimable.
Malheureusement, elle est toujours là et elle sera pour moi :)
J'attends. Moi qui pensait avoir du temps pour prendre un petit- déjeuner au Relais H, c'est loupé !
C'est mon tour. Je présente mes étiquettes.  La secrétaire est suspicieuse et vérifie de fond en comble le document que je lui présente.  Elle me dis que ce n'est pas la bonne date sur les fameuses étiquettes. 
Je tente de garder mon calme en lui disant que je n'y peux pas grand chose et qu'elle dois voir avec son collègue du bureau des étiquettes.
Avec tout ça, je vais finir par être en retard au Rendez-vous avec le Pr  D.  En plus je suis fatiguée.  C'est une consultation importante pour ma 3° greffe, et je n'ai pas envie d'être stressée pour la consultation. Malheureusement,  c'est loupé. 
Elle colle enfin les étiquettes sur le bon de Rendez-vous. OUF.
Le Pr D. arrive dans la salle d'attente et viens me saluer. Nous discutons 30 secondes. Je suis soulagée.  Il me dit qu'il me reçoit dans 5 minutes le temps de passer un coup de téléphone.
10 minutes après il revient.
Il me fait entrer dans son cabinet de consultation.
Ca fait très longtemps que nous ne nous sommes pas vus. 
Pendant 5 minutes, nous parlons de tout sauf de médecine. 
La dernière fois que je l'ai vue, j'étais greffée et ça allait plutôt bien. 
Depuis j'ai déménagé, je suis retournée en dialyse, trouvé un emploi, je me suis mariée, j'ai passé un Diplôme Universitaire en Education Thérapeutique. Que de chemin parcouru.
On finit par en arriver aux faits. 
Je souhaite me faire re-greffer et je suis (enfin) disposée à subir le protocole de désensibilisation indispensable à la réussite de cette 3° greffe.
Je ne lui cache pas que ça me stresse beaucoup. Il sourit et me dis que c'est du positif, mais que ça va être compliqué. 
Nous terminons la consultation assez rapidement car je dois le revoir dix jours après pour les modalités de la désensibilisation. 
Il me dit que je dois aussi prendre rendez-vous pour une consultation d'anesthésie au bureau des consultations. 
Je retourne au fameux bureau, un peu stressée. 
Je revois la secrétaire que j'ai vue plusieurs fois précédemment.
Je lui indique que le Dr D. me prescrit une consultation d'anesthésie et qu'elle doit avoir lieu la prochaine fois que je viens, à savoir dans 10 jours.
Je l'entends dire qu'on n'est pas au marché ici. Je ne réponds pas.
Je hâte de sortir et d'aller voir une amie que je n'ai pas vue depuis longtemps.  Je joins l'utile à l'agréable en venant sur Paris. 
La secrétaire me propose un rendez-vous à 9h du matin.  Je lui dis que c'est compliqué car il n'y a pas de train aussi tôt et lui demande si il est possible que ce soit plutôt en fin de matinée le temps que je puisse arriver sur Paris. 
Je sens vraiment que cette demande l'ennuie au plus haut point. 
Je lui réeexplique ma situation, les ententes préalables, le trajet, la fatigue, tout ça. 
Ca ne l'atteint visiblement pas. 
Elle finit par me dire excédée, de toute façon, c'est ça ou rien.
Je lui dis que je reviens.  Je tente d'aller voir le Pr D. pour lui demander un peu de soutien. C'est trop tard, il est parti.
Je tente de téléphoner à une amie pour dormir chez elle la veille.  Au pire, je me dis que je dormirais à l'hôtel à mes frais. Tant pis. 
Je refais la queue. Je retourne voir la secrétaire et lui dis que j'ai trouvé une solution.  Que c'est OK pour le rendez-vous à 9h avec l'anesthésiste. 
Je la sens énervée. Elle me dis: 
Comme par hasard, vous trouvez une solution ! 
To Be Continued... 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Galatai 3222 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte