Magazine Santé

BRÛLURES: Les très jeunes enfants en sont les principales victimes – InVS

Publié le 16 février 2016 par Santelog @santelog

Une victime sur 4 en France est un jeune enfant. 215 personnes en meurent chaque année à l’hôpital. Les brûlures entraînent ainsi toujours, chaque année en France, plusieurs centaines de décès et des séquelles physiques et psychologiques importantes. Ces nouvelles données, communiquées par l’Institut de veille sanitaire, en rappelant l’incidence considérable des brûlures en France, doivent sensibiliser chacun et inciter à mieux prévenir ce risque, en particulier chez les très jeunes enfants, qui en restent les principales victimes.

BRÛLURES: Les très jeunes enfants en sont les principales victimes – InVS
BRÛLURES: Les très jeunes enfants en sont les principales victimes – InVS
Les chercheurs de l’InVS ont exploité les données du Programme de médicalisation des systèmes d’information (PMSI) de 2008 à 2011 concernant tous les séjours hospitaliers de court séjour avec diagnostic principal de brûlure.

Chaque année, en France métropolitaine, plus de 8.500 personnes sont hospitalisées pour brûlure (8.670 en 2011),

·   soit au total, 11.651 séjours hospitaliers.

·   Les jeunes enfants (0 – 4 ans) représentent plus du quart des victimes,

·   Les enfants de moins de 5 ans, représentent plus de 60% des victimes de brûlures hospitalisées, les personnes de plus de 50 ans,

·   les personnes de sexe masculin représentent 63% des victimes,

·   dans 11,5% des cas, la brûlure est grave.

Les parties les plus fréquemment lésées sont :

·   la tête et le cou : 21%

·   le poignet et la main : 19%

·   le tronc : 16%

·   la hanche et le membre inférieur, hors cheville et pied : 13%

Une hospitalisation souvent longue et parfois répétée :

·   Le nombre moyen de journées d’hospitalisation effectuées par patient brûlé dans l’année, ou durée moyenne d’hospitalisation dans l’année (DMHA), s’élève à plus de 10 jours vs une durée moyenne de séjour hospitalier de 7,5 jours.

·   La DMHA augmente avec l’âge, passant de 7 jours chez les 0-4 ans à 18 jours chez les 80 ans et plus Parmi les patients qui ont séjourné en CTB, la DMHA est significativement plus élevée pour les brûlures graves : près de 40 jours. Cependant, même les brûlures peu graves entraînent en moyenne une DMHA de 12,9 jours.

ØEnfin, si plus de 80% des patients n’ont connu qu’une seule hospitalisation, le nombre de séjours pour brûlures par patient varie de 1 à 16 sur l’année.

Des données qui rappellent l’incidence considérable des brûlures l’importance de développer des actions de prévention, notamment dans le cadre de la prévention des accidents de la vie courante, et à destination à la fois des groupes de population les plus vulnérables, enfants et personnes âgées, mais aussi, plus largement auprès des parents de jeunes enfants et des aidants familiaux.

Source : InVS – BEH N° 5-6 | 16 février 2016

BRÛLURES: Les très jeunes enfants en sont les principales victimes – InVS
Plus d’étudessur les Brûlures

Lire aussi :BRÛLURES : De l’accident domestique aux urgences


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine