Magazine Société

Hymen et virginité, on n'en parle pas qu'en France

Publié le 12 juin 2008 par Vonric Vonric

*Réflexion*On en a énormément parlé, de façon réfléchie ici, ou brouillonne et hors du contexte [1] bien souvent ces derniers temps en France. Tout cela semble démarrer avec un fait divers, l'annulation d'un mariage.

A la lecture du IHT d'hier, je découvre pourtant que tout ceci n'est pas un événement franco-français qui arriverait comme un cheveu sur la soupe. Ici nous apprenons que l'hyménoplastie est en fait plus répandue qu'on ne le croit, tarifée $2900 (selon le IHT, 2700 euros selon Envoyé Spécial de France2) à Paris, mais bien moins cher dans des cliniques en Tunisie ou au Maroc. La photo illustrant l'article du IHT est celle du docteur officiant dans une clinique privée à Paris, que l'on retrouve dans ce documentaire:

   

Et ce sujet, loin d'être le propre de la France (quoique les mauvaises langues pourraient penser que la proximité des dates feraient croire à une campagne de promotion), la virginité à tout prix et de la réparation d'hymen est le sujet d'un film qui sort en Italie cette semaine : "Women's hearts" de Davide Sordella, qui raconte l'histoire d'une femme née au Maroc et vivant en Italie qui se rend à Casablanca pour l'opération.


[1] Les époux sont séparés depuis plus de deux ans, mais l'opinion publique, les médias, les politiques...veulent les rémarier. Pourtant le mariage (évenement public) est une chose privée, il faudrait demander en priorité l'avis des parties concernées ? Nan, on s'en fout !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vonric Vonric 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine