Magazine Science & vie

Energies/dernieres nouvelles post cop 21/ suite 13

Publié le 16 février 2016 par 000111aaa

J’ai  dans le dernier article de cette série  proposé une extrapolation lointaine  de l’évolution  et en plusieurs étapes sinistres  de notre  civilisation humaine ….Peut- être y sentez-vous le rappel de J.Y.COUSTEAU  sur le  triste déclin de l’ile de PAQUES ….. jusqu ‘au stade de retour de l’homme  à l’anthropophagie !!!!

BON !Restons sérieux   , j’ai  beaucoup de mal à rentrer dans les détails économiques  que nous présagent   certains spécialistes  pour les années proches ( cf  certaines  notifications de J.M.JANCOVICI)  ….En particulier  ,  je ricane en lisant ce que  certains « experts en énergie et / ou en finances »  me  présentent  pour les évolutions de consommation électrique  dans le cadre français et même européen   pour les 5 ans à venir  :je suis  tenté de jeter aux orties   toutes ces prévisions lorsque je m’afflige à contempler  toutes ces guerres  , migrations , élections diverses en cours ou à venir …..JE NE COMPRENDS PAS  que des gens  aussi  «  experts »  ne réalisent pas  qu’ une élection  ici ou là peut amener demain  le contraire  de ce que le pouvoir  d’état  prône aujourd’hui !  

 C’est dans cet esprit que j’ai entendu  récemment à la TV  le  président de la Cour des Comptes …Didier Migaud,  fut  un ancien membre du Parti socialiste( ancien président de la commission des Finances de l'Assemblée nationale,)  nommé pourtant  par le  précédant président de la République comme premier président de la Cour des comptes le 23 février 2010,

J’ai donc regardé où trouver ce rapport   , vu les critiques qu’y  mettait ce personnage ! Il est sur internet  mais il est  bien trop long pour en parler ici autrement qu’ en en faisant un résumé de ce qui m’y intéresse !!! j ai choisi de le faire  à partir de l article  DE L USINE NOUVELLE ….

« EDF DOIT REVOIR INTÉGRALEMENT SON PROGRAMME DE MAINTENANCE »

« En 2012, la Cour des comptes avait rendu un rapport  sur les coûts de la filière électronucléaire.  Elle se penche aujourd’hui sur le  projetd’EDF, le Grand Carénage dont je vous ai parlé  …. "un programme global de près de 100 milliards d’euros, d’ici à 2030, nécessaire pour maintenir le parc actuel en état de répondre au besoin de la consommation française", explique ce rapport. Pour EDF, l’enjeu est aussi de porter la durée de vie des réacteurs au-delà de 40 ans ET SURTOUT AVEC LE FEU VERT DE l’Autorité de sureté nucléaire

Dans un premier temps, les contrôleurs  reconnaissent les progres depuis 2012. "Le coefficient de disponibilité a cessé de se dégrader et s’est maintenu au-dessus d’un plancher de 78 %, niveau dépassé en 2011 et 2014 (80 %)" grâce aux investissements renforcés des dernières années. D’autre part, le rapport considère qu’"une baisse de production aurait des conséquences plus importantes sur les coûts que la hausse des dépenses de maintenance".

"Dans une vision pessimiste, l’hypothèse d’une augmentation de 50% des investissements porterait le coût de production à 65 €/MWh, soit moins de 5 % de hausse. À titre de comparaison, à parc constant, une baisse de 50 % de la production moyenne entraînerait un doublement du coût de production (125 €/MWh)", calcule la Cour des comptes. »

Je suis très critique vis-à-vis de tels arguments  car qui peut sérieusement  imaginer une baisse de 50% de la production : les gens de la Cour sont-ils météorologues  prévisionnistes ou pire  prévisionnistes financiers ???Par ailleurs comment prévoir  les sources de tels  surplus d’ investissements  quand on vient d’apprendre hier que l’Etat entre davantage au capital d’EDF ( de  1,5 à 3  milliards de plus ) ???

 « Dans un second temps, les magistrats invitent EDF à intégralement revisiter son programme de maintenance, en raison de la loi de transition énergétique votée en août 2015. "La loi a modifié deux articles du code de l’énergie qui devraient avoir pour conséquence une fermeture de réacteurs avant l’échéance potentielle envisagée par EDF et nécessiter, de sa part, une profonde révision de son programme de maintenance de l’ensemble du parc nucléaire", tranche la haute juridiction financière. »

Ce genre de déductions me conduit à me demander si la  Cour sait qu’ il y a des élections en France   et que la loi sur la transition énergétique  peut être modifiée des juin 2017  

« A minima, la loi impose un plafond de la puissance nucléaire installée en France à 63,2 GW. Ainsi, quand l’EPR de Flamanville (Nord) démarrera, les deux réacteurs de Fessenheim fermeront. Mais la loi prévoit aussi une limitation du nucléaire à 50 % du mix électrique français. La Cour conclut sur le fait que cette disposition pourrait "obliger l’entreprise à fermer un tiers de ses réacteurs".

 « Et la Cour des comptes d’inviter EDF "à identifier dans l’étude d’impact de programmation pluriannuelle de l’énergie, prévue par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, ses conséquences industrielles et financières sur le programme de maintenance des réacteurs nucléaires »

Ce genre de conclusions   me rendrait furieux   compte tenu de l épée de  DAMOCLES  qui pend encore sur la cuve de l’EPR   et si je ne savais pas en outre  que  la fermeture de FESSENHEIM n’a pour moi qu’ une motivation politicienne   et absolument pas  une motivation industrielle ou scientifique !L  ‘ASN  a donné un feu vert  complet pour son redémarrage après 40 ans....J AVOUE EN AVOIR MARRE  DE CE PRINCIPE DE PRECAUTION  POLITIQUE......


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


000111aaa 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine