Magazine High tech

Avec ou sans poussette ?

Publié le 20 février 2016 par Pierre Martin @cyborgjeff

L'écharpe, quène affaire !Bon, pour notre 4° bébé, nous avions donc choisi de nous passer de poussette et de privilégier le portage en écharpe ou en ergobaby, histoire de ne pas encombrer la voiture d’une poussette mais également d’avoir plus de mains disponibles pour s’occuper des trois autres.

Si les premiers essaies avaient été un peu long à mettre en place, je pense que madame s’est plutôt bien adaptée à cette solution, d’autant que le coffre de sa petite Panda ne permet pas facilement d’embarquer n’importe quelle poussette, néanmoins, l’arnachement à prévoir pour préparer l’écharpe de portage n’est pas toujours facile.

Mais un autre élément s’intègre également dans l’équation. D’ici le mois d’avril, j’irais conduire Rose à la crèche et les enfants à l’école. Le tout est situé sur le même site, ce qui est déjà une situation quasi idyllique mais néanmoins je me questionne vraiment sur le comment transporter toutes cette bande. Il me faut bien mes deux mains pour les filles, je dois souvent repartir en arrière rechercher un des trois qui prend de l’avance ou traine la patte.

Je n’envisage pas du tout l’écharpe de portage totalement inadaptée à la situation. Resterait l’ergobaby que je trouvais relativement agréable en ballade avec les filles en vacances, mais pour faire le débarquement de la voiture et conduire l’équipe à l’école, hormis lorsqu’il fait beau, je ne trouve pas la solution si géniale.

Et une poussette ? Pas le choix si l’on s’orientait dans cette direction, il faut un modèle MaxiCosy compatible tant que l’enfant n’a pas 8 à 9 mois et ce même si de nombreux modèles assis s’annoncent adaptés dès la naissance. L’enfant n’est alors pas encore capable de se tenir seul dans cette position. Or à bien y regarder la plupart des structures de ce genre sont des 3 en 1 assez couteuses et bien souvent impliquant l’utilisation d’un « Car Seat » propre à la marque. De plus, il faut que la structure principale ne soit ni trop lourde, ni trop encombrante, pratique à monter/démonter et enfin à ma taille… Une visite chez Orchestra m’aura bien fait comprendre que le choix est assez réduit si l’on additionne tout ces critères !

Pour Charly nous avions choisi la Bugaboo Caméléon, grandement recommandée par plusieurs autres parents. Hyper pratique et robuste, nous en avions été plus que ravi. Par contre son mode « nacelle » n’avait servi que pour une seule balade. Un peu avant l’arrivée des filles, vers 2 ans et demi, nous avions emprunté une poussette canne pour notre voyage en Espagne. Pour Alice et Juliette, nous avions remué ciel et terre pour dénicher la nouvelle Bugaboo Donkey double, mais nous en avions assez vite été déçue. Trop lourde, imposante, nous avions alors tenté l’aventure de la Cosatto Supadupa, poussette canne double et colorée… la poussette parfaite.

Cosatto - La famille Martin - Honfleur - Maryline Krynicki
Montage de la première Bugaboo
La Bugaboo Donkey - Trop imposante - Renault Kangoo
Difficile, arnaché de la sorte d'apprécier Venise !
Alice & Juliette, prettes à découvrir leur nouvelle poussette Cosatto !
2 ans, Charly dans la poussette canne
La Bugaboo Donkey en ballade - mode MaxiCosy - 2012
Montage de la Bugaboo Donkey - 2011
Premier essai de l'Ergobaby - Alsace 2010
Cosatto - Alsace
Cosatto - Chateau de Jehay
La Bugaboo Cameleon de Charly - mode nacelle - 2009
La Bugaboo en ballade - Bretagne 2010

Bref, en magasin, la seule poussette qui m’a plus ou moins séduit pour son pratique, son poids, sa robustesse et sa taille, c’était la Cybex Priam. Le soucis, c’est son prix. 600€ pour la base uniquement. Plus de 900€ pour un ensemble complet… De mémoire, elle est compatible avec le MaxiCosy par contre, c’est le calme plat coté « occasion ».

Cybex Priam
Cybex Priam

Chez Cosatto, de nombreux très jolis modèles sont sortis depuis l’année dernière, mais le plus souvent impliquant l’achat d’un « CarSeat » de la marque. On élimine la magnifique « Wonder » dont le prix avoisine les 1800eur, mais pour 450£, la toute nouvelle Air Travel me semble intéressante.

Cosatto Supa
Cosatto Air Travel
Cosatto Wonder
Cosatto Air Travel
Cosatto Air Travel

Enfin, reste aussi l’option de la Bugaboo Caméléon. Neuve, son prix est trop élevé, mais par contre en occasion on peut en trouver un nombre important entre 350 et 450€ en fonction de la génération du modèle…

Bugaboo Cameleon 3

Et vous, en pensez quoi ?

Tags : Bugaboo Cameleon, Cosatto Supadupa, Cosatto Wonder, enfants, vacances, Poussette, Orchestra, Cybex

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pierre Martin 1696 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines