Magazine Société

Umberto Eco nous a quittés

Publié le 20 février 2016 par Lommedesweppes
"Au commencement était le Verbe et le Verbe était auprčs de Dieu, et le Verbe était Dieu. Il était au commencement auprčs de Dieu et la tâche d'un moine fidčle serait de répéter chaque jour avec humilité psalmodiante l'unique inchangeable événement dont on puisse affirmer l'incontestable vérité. Mais videmus nunc per speculum et in aenigmate et la vérité, avant le face ŕ face, se manifeste par frangments (hélas ! combien illisibles) dans l'erreur du monde, si bien que nous devons en ânonner les signes fidčles, męme lŕ oů ils nous semblent obscurs et comme le tissu d'une volonté visant exclusivement au mal.
Arrivé au terme de ma vie de pécheur, tandis que chenu, vieilli comme le monde, dans l'attente de me perdre en l'abîme sans fond de la divinité silencieuse et déserte, participant de la lumičre immuable des intelligences angéliques, désormais retenu par mon corps lourd et malade dans cette cellule de mon cher monastčre de Melk, je m'appręte ŕ laisser sur ce vélin témoignage des événements admirables et terribles auxquels dans ma jeunesse il me fut donné d'assister, en répétant verbatim tout ce que je vis et entendis, sans me hasarder ŕ en tirer un dessein, comme pour laisser ŕ ceux qui viendront (si l'Antéchrist ne les devance) des signes de signes, afin que sur eux s'exerce la pričre du déchiffrement..."
C'est par ces belles phrases, emplies d'une vérité intemporelle encore valable aujourd'hui, que s'ouvre le roman d'un jeune universitaire italien, ayant fait sa thčse sur saint Thomas d'Aquin et spécialisé dans la scolastique médiévale. Le Nom de la Rose, d'Umberto Eco, connaîtra un succčs planétaire et Jean-Jacques Annaud en tirera un film superbe, grâce ŕ la complicité de l'acteur Sean Connery.
Il nous a quittés cette nuit et n'éclairera plus notre monde, qui en a pourtant bien besoin, des lueurs de son intelligence, de sa soif de connaissance et de son appétit d'existence.
Merci ŕ lui pour ce qu'il nous a apporté et n'hésitez pas ŕ vous replonger dans son oeuvre prolifique, d'oů l'on peut extraire les romans les plus connus :
- Le Pendule de Foucault
- L'Ile du jour d'avant
- Le cimetičre de Prague
oů s'entrechoque tout ce qui avait fait l'objet de sa curiosité : sémiotique, esthétique médiévale, linguistique, philosophie...
"Stat rosa pristina nomine, nomina nuda tenemus."
 
Umberto Eco nous a quittés

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lommedesweppes 1875 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine