Magazine

Chroniques de l’ordinaire bordelais. Épisode 177

Publié le 21 février 2016 par Antropologia

Séniors

« Réservez-lui le meilleur  accueil !  » Si son passage dans le wagon était annoncé, son apparition fut pourtant une surprise. Il semblait vieux avec ses cheveux blancs, sa silhouette courbée et malgré son blouson en cuir noir et son jeans. Cette  catégorie qui n’appartient pourtant pas  à  mon langage  s’impose  à  moi : « chômeur sénior ». Mal à l’aise dans ce  « job  étudiant », il se  plante devant chacun et récite  son  laïus  de présentation, regardant  droit  devant lui, tel un soldat au rapport. Retenant mon livre  (et la bonne page) qui tombe quand je me  trouve empêtrée  dans le questionnaire, le crayon et mes affaires, il sort quelques secondes de la carapace  qu’il a érigée. Peu encline à remplir  les  enquêtes par questionnaire,  je m’exécute cependant. Pour  lui.  Ne tronque même pas les informations  comme s’il  pouvait en être tenu pour responsable. Soigne les  réponses  concernant  le personnel de  la SNCF,  travailleurs, nous  sommes tous en danger ! Il  récupère les documents,  le regard fixé sur  les seules feuilles, sans un mot pour ceux qui  ne restituent  pas le crayon prêté.

Quelques  jours plus tard, S. se rend dans une grande enseigne sportive pour acheter des chaussures de randonnée. Après l’essai d’une quantité non négligeable de paires, elle remercie le vendeur pour ses conseils et sa patience. Il l’oriente alors vers les fiches de satisfaction disponibles à l’accueil.  P., 55 ans, rayon « randonnée », en CDD pendant les soldes.

Colette Milhé



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Antropologia 111 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte