Magazine

Hallux valgus bilatéral : des idées pour une convalescence sympa.

Publié le 21 février 2016 par Livmarlene
Hallux valgus bilatéral : des idées pour une convalescence sympa.

Peut-être avez-vous déjà lu le récit de ma fabuleuse aventure au pays des ratiboisés du doigt de pied. Si ce n'est pas le cas mais que vous en auriez très envie, c'est par ici...Comme promis dans mon précédent billet, vous trouverez dans les paragraphes qui suivent, dans l'ordre :+ Une liste d'accessoires et d'agencements pour les étapes successives du parcours :      - l'hospitalisation,      - le retour chez soi,      - les débuts quasiment tout au lit,      - quand vous pourrez bouger un peu sur les fers à repasser,+ Scatologieou comment éviter le caca au bassin à l'hosto,+ Toutes les activités possibles et imaginables en convalescence.Petite liste d'accessoires et agencements malinsPour l'hôpital ou la clinique (Si pas ambulatoire)- un pyjama pour votre première nuit d'hospitalisation (ou vous aurez droit tout de suite à la belle chemise de nuit ouverte derrière),- un pantalon mou dans lequel vous pourrez passer vos pieds facilement pour votre sortie.- une paire de serviettes et de gants de toilettes (à défaut, l'hôpital vous donnera du jetable, bof)- une trousse de toilette "spéciale immobilisation" : coton-tiges, brosse à cheveux et savon, brosse à dents et dentifrice (pensez à demander un haricot en arrivant afin de pouvoir cracher proprement, même alité ; faute de mieux, j'ai craché dans le verre qui se trouvait sur l'adap'table, l'aide soignante qui l'a trouvé a eu l'air très fâchée). Pour les nénettes, rajouter un petit flacon d'eau micellaire et des petits cotons pour le visage, des lingettes pour la toilette intime et sait-on jamais, des serviettes hygiéniques si comme moi, vous ne prenez pas la pilule. Le corps est parfois taquin...- une paire de chaussures de décharge de l'avant-pied : souvent appelées chaussures de Barouk, il existe divers modèles, diverses marques. Si vous connaissez un peu votre pharmacien, demandez-lui de vous les commander, avant même d'avoir l'ordonnance. (Veillez à ce qu'il s'agisse d'un modèle qui soutient tout votre pied, si possible avec un pare-choc avant et surtout, si votre pointure est à cheval entre deux tailles, choisissez la plus petite. Cela vous évitera de subir des appuis trop antérieurs). Cela vous sera très utile pour votre premier lever à l'hôpital et votre sortie (sauf si vous maitrisez la lévitation, cela va sans dire). Voici les deux types de chaussures que j'ai eu l'occasion de porter successivement (les trois premières semaines, puis les trois suivantes. Je crois que la chaussure idéale n'existe pas, mais ces deux-là m'ont paru pas mauvaises) :

Hallux valgus bilatéral : des idées pour une convalescence sympa.

Chaussures Podartis (l'avant du pied n'est pas du tout serré, mais j'ai eu l'impression de marcher vraiment sur l'extérieur du pied, ce qui m'a occasionné des douleurs aux chevilles).

Hallux valgus bilatéral : des idées pour une convalescence sympa.

Chaussures Donjoy (la position des scratchs à l'avant cause un inconfort sur les cicatrices, même en serrage modéré, mais on peut tout simplement fermer les chaussures seulement à l'arrière).

- de quoi vous occuper : (surtout si vous ne prenez pas de la télé)des livres, cahiers de coloriage,un lecteur MP3 rempli de musique (évitez tout ce qui déprime, il vous faudra de la pêche !),un cahier de bord (un cahier où vous pourrez écrire vos impressions. Ça peut vite devenir amusant, surtout si comme moi vous en faites le support de toutes les vacheries qui vous passent par la tête...)Des biscuits ou du chocolat peuvent également être bienvenus si le sucré est votre réponse à tout. Attention cependant à ne pas rompre le jeûne préopératoire. Le réconfort, ce sera pour après l'effort (comprendre : le courage qu'il vous faudra pour la douche-shampoing à la bétadine, le voyage en brancard jusqu'au bloc, la mise en place des vilains cathéters à l'arrière des genoux et ce qui vient après...).Pour le retour chez vous- un fauteuil roulant et des cannes anglaises (des béquilles) : ils vous seront prescrits à votre sortie de l'hôpital/clinique (sinon, insistez pour le fauteuil, à mon avis indispensable si vos deux pieds sont opérés).- De quoi surélever la partie basse de votre matelas (au moins 3 semaines à environ 30°, conseil avisé d'une aide-soignante de l'hôpital). Si vous optez pour un tas de coussins, pensez bien à soutenir l'ensemble des jambes, au moins jusqu'aux genoux, sans quoi ce sont eux qui vont trinquer. Pour stabiliser un monticule d'oreillers, on peut l'envelopper d'un drap, on en fait ainsi une sorte de monobloc plus stable. Tant que j'y pense, évitez de couvrir vos pieds avec des couvertures : même au cœur de l'hiver, vous verrez, le froid sera votre ami, en tout cas de la pointe des orteils jusqu'aux mollets et ce, pendant plusieurs semaines.Pour les débuts "quasiment tout au lit", devront se trouver à portée de main :- une lampe de chevet de qualité et orientable,- un meuble de chevet pouvant contenir des médicaments (la flopée d'antidouleurs prescrits à votre sortie), le nécessaire à pansements, des livres et autres petits passe-temps, des affaires de toilette "spécial immobilisation" (cela évitera à votre garde malade de vous les amener tous les matins)...- une poubelle,- le chargeur de votre ordinateur (et votre ordinateur, évidemment, sans quoi le chargeur ne sert à rien),sous le lit vous cacherez, toujours à portée de main :- du PQ et un "pot à pipi". Je sais, l'idée de faire vider son pipi par quelqu'un, c'est pas terrible, mais vous verrez, au début, descendre vos pieds de leur promontoire et traverser un couloir pour un petit pipi, ça va vous paraitre un effort démesuré. Alors que s'asseoir bien au bord du lit, en appui sur les pieds chaussés, ça dépanne bien, surtout si le garde-malade est parti faire les courses ou que c'est la nuit et qu'on veut pas le réveiller pour se faire pousser jusqu'aux toilettes.- une grande bassine d'eau froide et un sac poubelle 30 L bien épais (on glisse les pieds sans chaussures dans le sac, puis le sac dans la bassine. Ça soulage bien les douleurs et les démangeaisons des pieds, sans mouiller les pansements ni imposer de pression aux zones opérées). Cette bassine pourra aussi servir à faire votre toilette en direct live de votre lit, les premiers temps.- un sachet de petits pois surgelés ou un sac thera pearls, pour mettre du froid sur vos pieds en les gardant surélevés, ce sera précieux au moins les premiers jours. Attention, si les petits pois coûtent trois fois rien, ils sont lourds et leur froid est trop mordant pour une utilisation prolongée. De plus, il faut suremballer le sachet car en se réchauffant, il peut se mettre à couler légèrement et vous risquez de sentir les vieux légumes.
Hallux valgus bilatéral : des idées pour une convalescence sympa.
Pour quand vous vous sentirez capable de laisser un peu les pieds en bas :Enfin, vous allez pouvoir renouer avec une des joies simples de la vie : une vraie douche ! Pour cela, prévoyez :- un tabouret plastique dans la douche pour vous laver assis,- une table basse ou équivalent où poser votre serviette éponge et votre linge propre à proximité immédiate de la douche,- un siège devant la douche pour vous préparer à y entrer et vous rhabiller confortablement. Un fauteuil de bureau à roulettes pourra faire l'affaire si comme moi, vous avez une salle d'eau si étroite que même un fauteuil roulant étroit ne passe pas.- des sacs-poubelle 20L et un bon stock de sparadrap microporeux. Cela vous permettra d'emballer vos pieds chaussés et donc de vous laver sans tremper vos pansements ou vos belles chaussures.- un repose-pieds : En tout lieu où vous passerez un peu de temps, faites-vous suivre un objet pour reposer vos pieds. Une petite bassine retournée peut remplir cette fonction, mais on trouve dans le commerce de petits repose-pieds plastiques peu encombrants et bon marché. Dans la douche aussi, vous constaterez que les pieds deviennent vite des enclumes.ScatologieJe fais partie de ces personnes à l'amour propre très mal placé. Quand j'ai réalisé que j'allais devoir passer plusieurs jours à l'hôpital, sans possibilité de me lever pour déposer dignement au petit coin le résultat de ma digestion, j'ai envisagé plusieurs pistes. La première, la vidange sauvage de l'intestin au moyen d'un lavement pré-coloscopie, a fini par me décourager. En effet, passer mes 24 dernières heures valides sur le trône, je trouvais que c'était du gâchis.J'ai donc choisi une autre option : le régime sans résidu et la réduction des portions alimentaires. Pour faire simple, j'ai réduit progressivement les légumes et plus généralement les fibres sur quelques jours, puis j'ai basculé sur le régime strict, pâtes, riz, blanc de poulet sans gras. Un délice. Mais ça a marché. Presque trop bien. Il m'a même fallu quelques jours chez moi et les conseils de Giulia Enders (l'auteur d'un fantastique bouquin, Le charme discret de l'intestin) pour réussir à déboucher ma tuyauterie. Peu importe, j'ai évité l'infâme caca au bassin et ça, ça vaut tous les sacrifices !

Hallux valgus bilatéral : des idées pour une convalescence sympa.

Le charme discret de l'intestin, tout sur un organe mal aimé, un livre fantastique signé Giulia Enders, qui m'a donné le sourire pendant mes deux jours post-op à l'hôpital. Aucune description n'est à la hauteur de ce grand livre, à la fois extrêmement drôleet très intelligent. Pour moi, une vraie référence en la matière.

Que faire quand on ne peut pas ou peu bouger ?En fait on peut faire pleins de choses, certaines assez évidentes, d'autres plus étonnantes ou ambitieuses.Quand on reste plusieurs semaines chez soi et que des oedèmes douloureux nous passent les envies de nous faire promener en fauteuil roulant, on a vite fait de se sentir un peu spleen, un peu down, un peu légumisant.Aussi, voici quelques propositions qui vous aideront à tromper l'ennui.- les évidences : téléphoner, lire, écouter de la musique, regarder des films, la télé ou des vidéos sur internet. Bon, pour tout ça, inutile de lire un article. La suite !!!- colorier de jolis cahiers de mandalas, (peindre, dessiner...)- tenir un journal de bord pour être bien conscient de vos progrès, (le cahier de vacheries précédemment évoqué est toujours d'actualité et vous verrez, il fait un bien fou !)- débuter l'apprentissage d'une langue (avec une méthode "livre + CD" ou un abonnement en ligne. Personnellement, j'ai poursuivi ma lubie du russe.) Cela peut être une bonne façon de préparer un futur voyage, quand vos pieds neufs seront pleinement opérationnels... - faire de l'origami. Avec tout le temps dont vous disposez, vous pouvez commencer par des modèles simples, puis de plus complexes, et même pourquoi pas, aller vers de structures modulaires animées, très gratifiantes. Youtube
Hallux valgus bilatéral : des idées pour une convalescence sympa.
Hallux valgus bilatéral : des idées pour une convalescence sympa.
Hallux valgus bilatéral : des idées pour une convalescence sympa.

- faire du sport. Mais oui, absolument ! Bon, pas les deux premières semaines. Mais dès que vous ressentirez un bon niveau d'énergie et quelques difficultés à vous endormir le soir, sans raison franchement douloureuse, vous pourrez recommencer à bouger votre corps, parce que les muscles, ça fond très vite ! Du sport, sans les pieds. Parfaitement. Ça pourrait s'appeler "la forme sur le dos". En premier lieu, quelques étirements vous feront le plus grand bien. Mais aussi (avec prudence et conscience, s'il vous plait) quelques abdos, des battements de jambes (sur le dos, mais aussi sur le flanc), des demi-pompes avec les mains au sol et les genoux sur le bord du lit, ou encore des postures de yoga comme celle du chat, sur le lit avec les pieds dans le vide au bord de celui-ci, des torsions douces du dos pour faire "respirer" vos lombaires, mises sous tension par les chaussures en fer à repasser... Alors, on peut bouger sans les pieds, ou bien ?- apprivoisez votre appareil photo : de nos jours, même les smartphones sont pourvus d'appareils photo dont on sous-exploite les performances. Alors prenez du temps pour explorer les possibilités, faites des essais en mitraillant votre chien, une plante ou encore la jolie vue que vous avez de votre fenêtre. Si comme moi, vous avez un réflex que vous ne maîtrisez pas encore, faute de temps pour vous exercer, amusez-vous à créer des effets comme par exemple le bokéh artistique.- chantez, jouez de la musique : C'est le principe même de la musicothérapie. Si vous ne savez pas jouer d'un instrument, alors fredonnez à tue-tête ! Excellent moyen de se défouler en statique.- faites travailler vos mains : gravure sur verre, création de bijoux, modelage d'argile, les activités créatives ne manquent pas et avec un petit plateau-déjeuner (avec des petits pieds escamotables) en guise de plan de travail, vous pourrez importer votre atelier de création jusque dans votre lit (avec l'aide d'une bonne âme, bien entendu, ne risquez pas une chute).- endossez le rôle de marmiton : ce n'est pas parce que vous ne pouvez pas (ou pas trop) bouger que vous ne pouvez pas participer activement à la vie de la maisonnée. Vous ne pourrez peut-être pas tourner la crème anglaise vingt minutes debout devant la gazinière, mais découper et éplucher des légumes, vous pouvez le faire... Si ça vous fait plaisir. Faudrait pas qu'on vous colle tout le linge à plier ou à repasser. Si cela devait se produire, il vous faudrait vous adonner à une autre activité artistique : la comédie ! A défaut, vous risquez de devenir Cendrillon aux vilains chaussons !
Hallux valgus bilatéral : des idées pour une convalescence sympa.
- prenez des bains de soleil : si le temps s'y prête et que vous disposez d'un balcon ou mieux, d'un jardin, profitez du beau temps pour vous faire un teint d'abricot. C'est pas très fatigant et excellent pour le moral.- lancez-vous des défis numériques : il existe de nombreux logiciels gratuits et performants pour réaliser de la retouche photo (Gimp, Adobe photoshop démo), du dessin vectoriel (Adobe Illustrator démo), de la création musicale (Audacity)... Attention, s'ils sont gratuits, leur maîtrise peut demander une bonne dose d'entrainement. Mais du temps, vous en avez plein et des tutos, ce n'est pas ce qui manque sur Youtube ou dailymotion. Alors foncez !Maintenant, vous savez tout ou presque, sur les suites de l'opération des hallux valgus et les moyens que j'ai trouvés pour rendre cette période coton plutôt enrichissante.Derniers conseils, pour la route :Si vous êtes d'une nature remuante ou anxieuse, n'hésitez pas à vous munir de compléments alimentaires (euphytose, basilic sacré ou griffonia simplicifolia). Sans être miraculeux, ça aide bien à redescendre en pression.Le retour à la marche pourrait ne pas être aussi rapide que vous le souhaitez, alors soyez patient avec vous-même. A six semaines, on peut poser les pieds, mais la vitesse de déplacement montre une cruelle insuffisance dès que l'on sort de chez soi. Aussi, n'oubliez pas de vous munir de vos béquilles pour sortir, cela vous aidera à aller un peu plus vite, à ne pas vous blesser en forçant trop la flexion de vos orteils et cela informera les personnes alentour qu'il faut faire attention à vous.

Sur ce, je vous dis bon courage et vous dis à bientôt, bon pied bon œil ! 👠 👠

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Livmarlene 158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte