Magazine Conso

Le Shangri-La Hotel, Paris présente « L’Œuf de Tian-Long » signé Michaël Bartocetti

Publié le 21 février 2016 par Pascal Iakovou @luxsure

Telle la griffe de l'enfant dragon, le Chef Pâtissier Michaël Bartocetti appose sa patte sur sa première création de Pâques au sein du Shangri-La Hotel, Paris.

Le Chef a puisé son inspiration à la croisée de l'est et de l'ouest, pour insuffler à cet œuf de Pâques des notes de Chine et d'Orient, si chères à l'hôtel. Fils du dragon Tian-Long de Chine - ou " Dragon du Ciel ", gardien des demeures divines - cet œuf est le parfait symbole de l'héritage sino-français omniprésent dans l'histoire et les murs de l'ancienne demeure du Prince Bonaparte.
Allégorie de l'élévation vers un état supérieur, ce dragon symbolise la sagesse, la force, et le bonheur.

Tout en équilibre, l'œuf de Tian-Long est un onctueux mélange de la puissance du chocolat allié à la finesse du gianduja. Ce chocolat noir Caraïbe 66%, aux notes de fruits secs grillés, rondes et épicées,
offre une longueur en bouche exceptionnelle et légèrement boisée permettant ainsi une dégustation harmonieuse. La fine couche de gianduja noisette apporte une touche de douceur sucrée pour un croquant délicatement cacaoté.
L'œuf de Tian-Long est composé de plus de 200 écailles posées individuellement pendant 1h30 par le Chef Pâtissier et son sous-chef, puis recouvert d'un voile d'or.
A l'image de l'esprit vif et créatif du talentueux Chef Pâtissier, cet œuf est une véritable invitation au voyage de l'imaginaire, à déguster en famille ou entre amis.

Le Shangri-La Hotel, Paris présente « L’Œuf de Tian-Long » signé Michaël Bartocetti

" L'Œuf de Tian-Long", 250 grammes - 16cm de hauteur - Chocolat noir Caraïbes 66%. En édition limitée à partir du 5 mars 2016 - En vente à emporter au Shangri-La Hotel, Paris au tarif de 70€ - réservations 24h à l'avance au restaurant La Bauhinia : 01 53 67 19 91

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pascal Iakovou 72539 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines