Magazine Médias

Maleficent (Ciné)

Publié le 21 février 2016 par Bigreblog

Coucou les gens!

Dernier de mes articles planifiés in England, un article sur un film que je n’attendais pas et qu’à la base je ne voulais absolument pas voir…

Mais voilà, parfois, les amis ont les bons arguments…*cough cough*, et je me suis donc pliée à la volonté de ma copine Sue pour regarder Maleficent…un BON film Disney! :D

Pas de spoilers!

Il était une fois une jeune fée nommée Maleficent. Trahie par son premier amour, elle se transforme en être dur, froid et implacable. Jusqu’au jour où…

a1

Je ne voulais pas DU TOUT voir ce film, qu’on soit bien clair. La faute à son interprète principale qui ne fait pas partie de mes favorites, et surtout la faute à l’histoire qui est sans nul doute celle que je déteste le plus avec Blanche-Fesses.

Et pourtant…pourtant ce film a réussi le tour de force de me faire aimer le conte de La Belle au Bois Dormant en ne tournant pas son histoire autour du personnage insipide d’Aurore mais autour de celui bien plus intrigant de Maléfique. Well. Bloody. Done.

En trois minutes, j’étais dedans jusqu’aux coudes, et je dois avouer que je l’ai déjà revu deux fois depuis mon premier visionnage dimanche dernier… XD

En fait, je pense que l’attrait principal du film, c’est cela: le parti-pris de nous raconter l’histoire de la « méchante » plutôt que celle de la princesse, tout en gardant l’esprit Disney mais en laissant de côté cette INSUPPORTABLE manie de rendre les princesses cons et inutiles.

En gros, j’ai adoré. Et c’était pas gagné.

Et si vous vous demandez quel était l’argument de ma copine pour que je voie le film, ben, on va en parler de suite, puisqu’il s’agit d’une personne… XD (On ne se refait pas…)

Maleficent est donc interprétée par Angelina Jolie, qui ne me dérange pas mais qui n’a jamais été l’une de mes actrices préférées… Et pourtant, dans ce rôle, elle est parfaite. D’une beauté éthérée comme il faut mais ayant assez de force dans le regard pour qu’on comprenne qu’elle est dangereuse. Bon casting de ce côté-là donc. ;)

Aurora est elle incarnée par Elle Fanning, que je ne connaissais pas mais qui arriverait à me faire moins détester son personnage par ses beaux sourires.

a1

Les trois fameuses marraines bonnes fées sont incarnée, elles, par Imelda Staunton (forever Dolores Umbridge dans ma tête); Juno Temple et je ne sais plus qui. :D

Et voilà donc l’attrait dont on m’a parlé et qui m’a convaincue à au moins jeter un coup d’œil: Sam Riley, qui incarne Diaval le corbeau dans sa forme humaine. Arf. Un corbeau c’est donc sexy. Shit. Faut que je me remette de cette image. :P

a1

En résumé, Maleficent prend le parti intelligent de changer le point de vue de l’histoire, et espérons que tous les films live action de Disney auront la même présence d’esprit. Parce que Cendrillon était naze. N-A-Z-E.

Note: 7/10 (scénario: 8/10jeu: 7/10BO: 5/10 (I know you mes fesses!)adaptation: 8/10)

a1



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bigreblog 1726 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte