Magazine Caricatures

Marvel Comics : l'histoire secrète (Sean Howe)

Publié le 21 février 2016 par Dominik89

Marvel Comics : l'histoire secrète (Sean Howe)Marvel Comics, l'histoire secrète

Sous une couverture colorée, pleine d'onomatopées cartoonesques, on s'attend à un ouvrage empli d'images sur la BD humoristique. Mais il ne s'agit pas de ça. Primo, la couverture hideuse cache un livre incroyable sur les comics, mais absolument sans image. Sans doute une histoire de droits. Dans le même registre, les amateurs de Big Bang Theory auront remarqué qu'on y parle beaucoup de comics, mais qu'on n'y voit jamais une couverture de Marvel alors que celles de DC sont légion.

Mais revenons à nos moutons : l'auteur au nom imprononçable pour un francophone : Sean Howe (H.O.W.E.) a récolté des centaines de témoignages des acteurs du monde Marvel pour concocter une somme sur le sujet. Pour beaucoup, l'histoire de Marvel a démarré en 1961 avec la création des Fantastic Four par Stan Lee et jack Kirby. Suivront les X-Men, Thor, Spider-Man, Iron Man et tant d'autres qui hantent désormais nos écrans.

Là, on démarre avec Martin Goodman en 1934. Goodman est l'oncle de Stan Lee et on y découvre comme le neveu entre dans sa société pour finalement y devenir une légende. Une légende largement sur-vendue par lui-même, mais qui connaîtra de multiples avatars éditoriaux avant que le succès ne vienne couronner sa carrière.

Plus encore, on découvre les dessous de la rédaction, les tensions, les rancoeurs, le pourquoi des décisions, la fuite en avant dans les années 1990 avec les multiples cross-over, les couvertures alternatives, les versions alternatives, et tous ces artifices qui ont fini par dégoûter la majorité des lecteurs. On apprendra comment le fait que Marvel conserve tous les droits sur les créations de ses auteurs ont conduit à un recyclage permanent des anciens personnages pour ne plus être floué comme l'ont été Steve Ditko ou plus encore, Jack Kirby...

On découvrira aussi comment Stan Lee a milité pendant des années pour un passage sur grand écran qui se fera finalement quand il ne sera plus chez Marvel.

Bref, 560 pages d'histoire de la BD sans image qui se dévore comme un véritable polar. Si vous aimez les comics, vous ne pouvez pas faire l'impasse sur ce pavé malgré sa devanture immonde..

Dominik


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dominik89 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte