Magazine Insolite

Social Media

Publié le 22 février 2016 par Didier Vincent

Un être sans porte ni fenêtre, une monade. Ce qui se joue actuellement via les médias sociaux et la réalité virtuelle n'est sans doute que la énième transposition de l'enfermement inauguré par l'âge baroque.

Social Media

Finalement, sans porte ni fenêtre, ça évoque quoi chez vous? C'est évidemment l'idéal de quoi? C'est l'idéal, je dirai, aussi bien de la cellule, de la sacristie, de la chapelle, du théâtre, c'est à dire de tous les lieux où ce qu'il y a à voir, ou bien s'adresse à l'esprit, la cellule du moine, ou bien ce qu'il y a à voir est intérieur à la pièce, le théâtre. Et quand je dis "moine", "cellule de moine", ce n'est pas par hasard puisque le moine c'est le monas, c'est le même mot, moine et monade. Mais bien entendu ni la cellule de moine ni le théâtre profane n'ont attendu le baroque. Bien sur. En revanche ce qui attend le baroque c'est la constitution comme idéal architectural de la pièce sans porte ni fenêtre.

Gilles Deleuze

Texte entier


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Didier Vincent 10389 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine