Magazine Conso

L’Alcazar renait

Publié le 23 février 2016 par Pascal Iakovou @luxsure

Haut lieu des nuits parisiennes pendant plusieurs décennies, l'Alcazar renait de ses cendres. Nous étions conviés à cette renaissance lors d'une soirée où le tout Paris était convié.
L’Alcazar renait

Imaginez une marée exceptionnelle, poétique et ouverte à toutes les inspirations, qui viendrait recouvrir le 62 de la rue Mazarine.
L'ancien Alcazar aurait jeté ses derniers feux sur Saint-Germain-des-Prés, avant la belle et secrète métamorphose...
L'historique établissement parisien ferme ses portes pour trois mois. De septembre à décembre 2015, les clefs sont confiées à l'architecte et décoratrice Laura Gonzalez.
Point de départ du projet : l'idée d'une grande maison, qui reçoit dans un esprit nouveau.

Maison de famille, maison de collectionneurs, où les surprises surgissent de derrière les paravents, des tiroirs, des alcôves couleur moutarde ou bleu canard.
C'est le découpage du lieu en espaces méticuleusement composés et aux transitions invisibles qui fera la marque du nouvel Alcazar.
Pour gagner le fumoir ou le balcon, il faudra prendre des virages inopinés, légers comme l'air, passer devant des salons aux roses angéliques ou au vert vif.
Mondes gigognes, d'une fraicheur totale et d'une élégance absolue, pour lesquels on fait appel au raf nement sans faille de l'artisanat : on y mêlera le marbre, le laiton, le terrazzo, la paille et le bois.
Comme une mise en forme de la matière, on y mariera le laqué, le ciré, l'encaustiqué, le brut et le sauvage.
Tout y sera à la fois harmonieux et contrasté.

L’Alcazar renait

La salle principale, majestueusement coiffée de végétation, fera de l'Alcazar un archipel d'écosystèmes dont les ores différentes mais en symbiose lui donneront des allures de jardin.

Cette élégance va mettre en lumière une fable toute parisienne. Grandes tablées, expositions, concerts, l'Alcazar veut remettre à l'honneur un certain art de vivre fait de culture, de gastronomie et d'humour.

L'Alcazar retiendra de l'exubérance d'antan une sorte de jubilation feutrée.
Quelque chose de splendide se prépare. Comme seul Paris en a le secret.

ALCAZAR
Restaurant, Salle à manger et Balcon 62 rue Mazarine Paris 6e


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pascal Iakovou 72539 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines