Magazine Société

Africaine, je ne m’assumerai point!

Publié le 23 février 2016 par Dress @lamouka_blog

Africaine, je ne m’assumerai point!

Africains, S'assumer, mais pourquoi ?

Seul une erreur s'assume, je ne suis pas une erreur de la nature, je ne m'assumerai point.
Deux jeunes nigérians ont créé un navigateur et alors ?
Une jeune femme africaine entrepreneuse et alors ?
Un africain, un africain.
Le but de cet article n'est pas de dénigrer le travail africain, plutôt faire de lui quelque chose de normal.

Si vous ne me comprenez pas encore, poursuivez la lecture
Combien de filles européennes sont entrepreneurs aux mêmes âges que les africaines devant lesquelles on aime tant s'émerveiller? Pourtant ça ne choque personne, pourquoi quand vient le tour de la jeune haïtienne cela doit paraître comme une révolution?
Combien de petits américains de 14 ans développent des sites web ?
Cela paraît tout à fait normal, comme quelque chose de prémédité, mais quand vient le tour de l'africain tout le monde s'étonne. En réalité l'âge et le sexe ne sont que des prétextes, la véritable surprise est et demeure : c'est un noir qui l'a fait/ c'est un africain qui l'a fait.
Je vais prendre deux cas concrets des personnes qui me sont spéciales et qui méritent respect et admiration.

" le concepteur de la première tablette et du premier téléphone africain " et depuis peu du " premier téléphone smartphone made in Congo".
Mr MANKOU aussi intelligent soit il reste quelqu'un de très sociable et gentil, oui j'ai eu la chance de le côtoyer plus d'une fois ; bref là n'est pas la question ; dans un article écrit par mon confrère Estime SANDZA du site 242tech.com, Vérone MANKOU s'exprimait et souhaitait que l'on ne l'appelle plus " le Steve jobs africain". Oui cet article résume assez bien ce tourbillon d'idées que contient ma tête. Cet esprit de comparaison doit à mon humble avis cesser.
Pourquoi quand un africain fait telle ou telle chose, innove, crée, on se sent obligé d'être surpris, ou de faire automatiquement un rapprochement avec un français ou un américain, qui évolue dans la même logique ?
Si Vérone MANKOU conçoit la première voiture africaine, avec des caractéristiques propre à elle, et que 3ans après Steve jobs reprend l'idée, le concept, je suis à 98% sûre qu'on ne l'appellera jamais " the American ' Vérone MANKOU " (mon anglais est encore à travailler je sais :) )

Voilà c'est cette normalité des choses que je veux inculquer chez mes confrères.

toutes les grandes chaînes ont généralement deux pôles : pôle Afrique/pôle reste du monde.
Je m'explique :
TV5 : on trouve TV5 MONDE et TV5 AFRIQUE, et même sur les réseaux sociaux
RFI : RFI/RFI AFRIQUE
Loin de moi l'idée d'un quelconque complexe ou d'une quelconque reconnaissance ; non, cela m'intrigue car ça donne la nette impression que l'Afrique est quelque chose d'appart, qu'on doit séparer du reste du monde, sinon pourquoi RFI n'aurait pas quelque chose du genre : RFI EUROPE/ RFI ASIE/ RFI Océanie/ RFI AMERIQUE ?
Quand on parle du reste du monde on l'englobe dans un tout, bizarrement s'agissant de l'Afrique, on doit préciser, on doit signifier, attirer l'attention.

Ecoutez ça: en Espagne, il y'a eu........, en Russie Valdimir à ....., en Corée du nord ou du sud Kim à changé de coiffure :), mais mais mais , et maintenant nous partons en Afrique au Sénégal où Macky Sall observe Yayi Boni frottant la pommade lors de l'investiture de Roch KABORE.

ce petit extrait tient juste à illustrer de façon simple la logique de mes pensées.
Ce que je veux faire comprendre c'est que Vérone MANKOU au-delà du fait qu'il soit africain, est un être humain qui a travaillé dur, qui s'est donné du mal pour arriver à ses fins, je pense qu'on devrait le voir ainsi, Vérone MANKOU un jeune entrepreneur, qui a pu concevoir cette tablette et ce smartphone grâce à ses compétences en programmation et sa persévérance en tant qu'entrepreneur.

Encore? oui, c'est une personne que je n'ai jamais rencontrée, certainement jamais côtoyée de très près mais j'ai presque lu la totalité de ses articles sur BlackBeautyBag, ses interviews sur youtube, bref une sorte d'addiction quoi.
Fatou est Africaine, haoussa du Nigéria comme sa maman, malienne, sénégalaise like his father, un vrai cocktail oui. Une blogueuse professionnelle, qui vit de sa passion, mais au fil de ses articles je me rend compte d'un fait dont elle se plaint assez souvent.
" Elle mène une vie occidentale, elle est maman, elle voyage beaucoup, s'occupe t-elle de son fils ? sont les nombreuses piques qu'on lui lance en traitant son train de vie de " trop occidental "et elle a recemment fait un article dans lequel elle répondait finalement à tous ceux qui voulait avoir des informations croustillantes sur sa personne , elle disait clairement qu'être noire et plus encore femme n'était en rien un obstacle pour concrétiser ses rêves et que les noires aussi avaient le droit de vivre de leur passion, de s'amuser en travaillant sans se préoccuper des préjugés, je vous laisse découvrir l'intégralité de l'article en lien placé plus haut.
Pour conclure, le but de l'article était de m'exprimer autour de la problématique de l'africain, qui devient un bouc émissaire pour le reste du monde, qui devient un fait surprenant.
Je suis Africaine, tu es Européen, elle est arabe, ils sont asiatiques, ce sont des qualificatifs, rien de plus,en dessous, we are all humans.

Sur cette note un excellent mardi à vous. :)

lamoukablog@gmail.com pour tout contact


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dress 4753 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine