Magazine Société

Affaire: Être en affaire

Publié le 24 mars 2016 par Raymond Viger

À compter de vendredi le 18 mars 2016, Une nouvelle chronique voit le jour.

Aujourd’hui, être à son compte est un choix ou un manque de choix. On crée son emploi.

Au Québec, il y a 50 ans, être à son compte pour un francophone c’était le début de la folie, de la marginalité.

Plusieurs entreprises privées ont des recettes gagnantes pour créer une richesse en entreprise privée. Tout comme la Fondation Chagnon, plusieurs ont tenté de prouver que le modèle d’affaire des entreprises privées peut s’adapter à tous. La Fondation Chagnon terminera une entente de 10 ans avec le gouvernement. Un échec lamentable qui sera commenté dans d’autres billets.

Après avoir créé plus de 50 emplois non subventionné dans le monde communautaire, après avoir envoyé plus de 10 millions aux trois paliers de gouvernement en différentes taxes et charges sociales, notre organisme commence maintenant à pouvoir envisager de financer d’autres organismes communautaires et projets sociaux à partir des outils déjà en place.

Nous sommes maintenant prêt à augmenter la cadence de notre intervention économique.

J’espère que cette nouvelle chronique saura alimenter nos réflexions personnelles et sociales, qu’elle favorise le partage de nos connaissances.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Raymond Viger 488 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte