Magazine Politique

Étiquetage des OGM : de gros joueurs embarquent La compagnie Kellogg annonce qu’elle indiquera la présence d’OGM sur certains de ses produits.

Publié le 25 mars 2016 par Blanchemanche
#OGM
La compagnie Kellogg annonce qu’elle indiquera la présence d’OGM sur certains de ses produits. Crédit photo : Archives/TCNLa compagnie Kellogg annonce qu’elle indiquera la présence d’OGM sur certains de ses produits. Crédit photo : Archives/TCN
23 mars 2016

De gros joueurs américains de l’alimentation décident d’indiquer volontairement sur leurs produits que ceux-ci contiennent des organismes génétiquement modifiés (OGM). C’est un changement de philosophie important si l’on considère que plusieurs d’entre eux ont déjà investi des sommes considérables en lobbying pour contrer l’obligation de révéler la présence d’OGM sur leurs étiquettes.

Kellogg a publié ce matin sur son site Internet un mot de Paul Norman, son président pour l’Amérique du Nord, qui dit que la compagnie commencera dès la fin d’avril l’étiquetage d’OGM sur certains de ses produits. ConAgra Foods Canada, propriétaire de marques telles que Chef Boyardee, Hunt’s et Bertolli, fera de même dès juillet prochain. L’entreprise Mars, qui vend notamment les barres de chocolat du même nom et le riz Uncle Ben’s, indiquait le 18 mars dernier sur son site Internet qu’elle introduira un étiquetage clair concernant le contenu d’ingrédients génétiquement modifiés (GM).Un autre géant, General Mills, va encore plus loin. Non seulement la présence d’OGM sera inscrite sur plusieurs produits, mais la compagnie rend déjà disponible le détail de cette information sur son site Internet.Des OGM dans les produits Yoplait aux États-UnisLe site Internet de Kellogg indique que les ingrédients GM sont utilisés depuis une vingtaine d’années et se retrouvent dans une vaste majorité de produits alimentaires vendus sur les tablettes américaines. Un coup d’œil sur le sitewww.generalmills.com/Ingredients confirme que les ingrédients GM sont très présents dans les aliments de l’entreprise. Celle-ci révèle que ses céréales Lucky Charms Chocolate et ses coquilles Taco Old El Paso sont produites avec une majorité d’ingrédients GM et que ses Honey Nut Cheerios et ses biscuits Pillsbury contiennent des ingrédients qui proviennent de plantes GM (généralement moins de 75 % du poids du produit).Le site Internet indique cependant que les yogourts Liberté, dont la marque appartient à General Mills, ne contient pas d’ingrédients GM, mais, surprise, que des produits Yoplait, de la même entreprise, renferment des ingrédients provenant de plantes GM. Le site Internet de General Mills affiche la présence d’ingrédients GM uniquement pour les produits vendus aux États-Unis. Au moment de publier, il a été impossible de savoir si les produits Yoplait offerts au Québec contenaient des ingrédients GM.Plus de détails dans la prochaine édition de La Terre de chez nous.
FacebookTwitterGoogle PlusEmailPrintÉtiquetage des OGM : de gros joueurs embarquent La compagnie Kellogg annonce qu’elle indiquera la présence d’OGM sur certains de ses produits.MARTIN MÉNARDmmenard@laterre.ca

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29324 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines