Magazine Société

Caribe Wave 2016: alerte tsunami pour la Caraïbe

Publié le 26 mars 2016 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Rédacteurs et stagiaires: cliquez sur cette barre pour vous connecter en back-office de la rédaction! Fuir et trouver refuge en altitude en un minimum de temps. Inutile de dire qu’il fallait connaitre les bons gestes et respecter les consignes de sécurité pour assurer sa survie et celle de ses proches face à l’arrivée imminente de la vague. Heureusement ce jeudi-là, l’alerte Tsunami Caribe Wave n’était qu’un exercice; un exercice d’alerte annuel dont le scénario était toutefois extrêmement bien ficelé: un tremblement de terre au Venezuela provoque une vague impactant les côtés des îles de la Caraïbe, inspiré du triste séisme du 29 octobre 1900 qui a dévasté le nord-centre du pays. Le Programme d’alerte aux tsunamis des Caraïbes informe que "selon la base de données historique sur les tsunami, au cours des 500 dernières années, au moins 75 tsunamis ont été observés dans la région, et même s’ils ne se sont pas produits aussi souvent que dans les autres bassins, la vulnérabilité est très grande, plus de 500.000 personnes pourraient être tuées en quelques heures si la réponse n'est pas adéquate."

L’exercice d’alerte Caribe Wave consiste à préparer les populations en rappelant les consignes de sécurité, mais surtout pour les opérateurs de l’État, à mettre en place le plan de réponse au tsunami et évaluer l’exécution des processus: temps de réaction, communication au public, rappel des consignes de sécurité etc. L’exercice de préparation à l’alerte tsunami Caribe Wave a lieu chaque année. Il est organisé par l'UNESCO, main dans la main avec le Programme national américain d'atténuation de risque de tsunami (NTHMP), pour Porto Rico et les Îles Vierges américaines. Dans les Caraïbes et les régions adjacentes, le Pacific Tsunami Warning Center (PTWC), le Programme d'alerte aux tsunamis des Caraïbes et le Centre d'informations tsunami des Caraïbes coordonne l’opération.

Pour participer à l’exercice, il fallait s’inscrire préalablement sur tsunamizone.org. La grande secousse 2016 a rassemblé plus de 310.000 participants, des particuliers aux écoles et universités, en passant par les entreprises, les médias et bien sûr les structures gouvernementales. La zone Caraïbe, région particulièrement sensible aux séismes et donc exposée au risque tsunami a totalisé pas moins de 270.779 participants: 118.675 à Porto Rico, 62.928 en Guadeloupe, 37.021 au Venezuela, et 21.731 en Martinique. Chaque année, le taux de participation augmente.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 106952 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine