Magazine Emarketing

Storytelling sur les réseaux sociaux visuels : la stratégie du « lapin blanc »

Publié le 29 mars 2016 par Marketingcommunity @marketing_cmnty

Storytelling sur les réseaux sociaux visuels : la stratégie du « lapin blanc »

Tout comme le lapin blanc dans Alice au Pays des Merveilles, la stratégie des marques de luxe sur les réseaux sociaux visuels consiste tout simplement à conduire la consommatrice jusqu'à la porte d'un monde merveilleux. Un pays de cocagne fascinant avec ses belles images, où l'on vient pour mieux s'y perdre, pour y flâner et rêver. Sur Pinterest et Instagram, l'objectif est de maintenir la consommatrice dans un état d'hypnose permanent, un rêve éveillé de luxe, celui de votre marque.

Le " lapin blanc " devient ainsi le fil conducteur de votre storytelling visuel dont chaque case est une image à fort pouvoir d'évocation narrative, provoquant son like success. Cela peut être une fenêtre grande ouverte sur l'imaginaire de marque ou, au contraire, une porte presque fermée sur les ateliers d'une grande Maison qui laisse entrevoir partiellement ses secrets.

Il est nécessaire que la distanciation de luxe soit maintenue dans le relâchement de cette nouvelle proximité digitale. L'objectif est de maintenir une désirabilité régulière d'un " si loin si proche " dans laquelle le consommateur peut s'immerger plus régulièrement et plus instinctivement. Suivre le " lapin blanc " doit être jouissif et addictif ! Chaque publication doit être un shoot de luxe pour le consommateur qui aspire à votre marque. Il ne s'agit pas de publier toutes les pièces de votre collection dans la même journée au risque d'inonder le flux de vos abonnés ou de votre communauté qui ne suit pas que votre univers, mais d'innombrables abonnements, dont vos concurrents.

N'oublions jamais que vendre du rêve de luxe, c'est avant tout raconter de belles histoires.

Votre " lapin blanc " vient toujours d'un endroit exceptionnel et va toujours vers un ailleurs tout aussi exceptionnel : c'est la dynamique du voyage dans la marque qui prime, pas simplement la juxtaposition inopinées d'images envoyées par vos départements RP, marketing et communication. N'oublions jamais que vendre du rêve de luxe, c'est avant tout raconter de belles histoires.

Le fantasme ou la désirabilité du luxe sur Instagram, c'est de pouvoir suivre une personne (ou personnalité) qui vit le luxe de l'intérieur : mannequin de podium, créateur, grand chef... à l'image des filles dans le vent comme Kristina Bazan et Chiara Ferragni, toujours en mouvement. De la vie de palace au Front Row, en passant par les selfies sur le tapis rouge, ces filles-là sont porteuses d'un nouveau phénomène, l' Instaglam qui inspire d'ailleurs la presse féminine traditionnelle. Pour suivre cette dynamique de storytelling, il suffit de suivre les hashtags #Kaytureonthego (pour Kristina), et #Theblondesaladneverstops (pour Chiara). À travers leurs regards ou leurs selfies, on se téléporte immédiatement à leurs côtés. On vit par procuration une part du rêve : de l'essayage d'une robe haute-couture aux crépitements des flashs sur le tapis rouge, chaque publication est une brique posée qui consolide toujours plus de rêve.

Extrait de :

Storytelling sur les réseaux sociaux visuels : la stratégie du « lapin blanc »
Luxe et Digital
Stratégies pour une digitalisation singulière du luxe
Eric Briones (dit Darkplanneur)
Hors collection, Dunod
256 pages - 240 x 170 mm


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marketingcommunity 4724 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte