Magazine Société

Elan vital et volonté de puissance

Publié le 29 mars 2016 par Christophefaurie
Nietzsche parle de volonté de puissance, et Bergson d'élan vital. L'un plie le monde à son désir, l'autre crée. En 40, Bergson a perdu une manche contre Nietzsche. Mais sera-ce toujours comme cela ?
De la création naît la complexe, qui rend difficile de créer. D'où la tentation de détruire, par frustration ? La volonté de puissance est pour les faibles, l'amour pour les forts, ceux qui ont le génie de la création ? (D'ailleurs, la complexité n'est peut-être pas un obstacle à la création : pour stimuler l'inspiration, il faut de la matière...)
(Peut-être, selon mon interprétation de la doctrine chrétienne, l'univers contient-il un peu plus d'amour que de haine ? Une autre façon d'interpréter la théorie du big bang ?)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine