Magazine Asie

La maréchaussée, l’électricité et une belle dose de félicité

Par Antoinehl

Retour au turbin après un excellent weekend lors duquel je me suis fait arrêté par la maréchaussée indienne, où EDF locale a voulu me couper l’électricité, pendant lequel les pétards ont retenti pour fêter l’anniversaire de Guru Nanak et enfin où Piper et Le Petit ont illuminé ces deux journées.

pb240062.JPG
Samedi, grande ballade avec Amélie à travers la ville, cherchant dans Commercial Street un casque de moto pour moi et des cadeaux à offrir à ses collègues pour elle.
On a trouvé ni l’un ni l’autre, mais avons fait l’acquisition de Ray Ban et maintenant sur mon scooter Kinetic qui ne dépasse pas les 35 kmh, je suis le roi du monde…
En sortant du restaurant ou nous avions déjeuné, et comme il fallait rouler 500m pour faire demi tour, j’ai tout simplement coupé la ligne blanche (qui ici est jaune).
Un coup de sifflet plus tard un moustachu, costume blanc et étoiles dorées sur les épaulettes, m’a fait garer sur le coté.
Petit bilan en descendant de ma monture: pas de permis international, pas de papier du scooter, et 500rp sur moi.
On traverse, laissant Amélie près du scooter et voila le policier essayant de déchiffrer mon permis français, pas dupe pour un paise (centimes de roupie) de mon explication embrouillée, et en mauvais anglais, sur le fait qu’il n’y avait aucune ligne par terre…
A la fin, il me demande avec dureté le montant de l’amende…. 100 roupies (grosso modo 70c)…

Rentré à la maison, mes gardiens m’annoncent avoir empêché le service de l’électricité de couper le courant.. pour une note de 700 roupies (pour deux mois, soit 12 euros) non payée.
Il faut savoir que leurs factures ressemblent à des tickets de supermarché et sont souvent traités comme tels, avec une jolie propension à terminer à la poubelle…
Tout est bien qui finit bien, puisque les énergumènes avaient débranché les plombs mais sans les emporter. Quelques branchements plus tard, et la facture étant payée, je vois clair chez moi…

Samedi, les pétards sont aussi revenus dans Bangalore, accompagnés de grands feux d’artifices et de bougies.
C’était la célébration de l’anniversaire de Guru Nanak, le fondateur du Sikhisme (si si, on dit comme ça).
Grande discussion sur cette branche de l’hindouisme lors du dîner de samedi soir qui m’a donné envie de me creuser le sujet. Je pense que ça fera l’objet de mon article de demain.

Dîner samedi soir à la française avec camemberts, vins et champagne, puis sortie au Taika, une des nombreuses boites de la ville, avec une spécialité années 80 plutôt entraînante et des long island juste sucrés comme il faut.
Retour à la maison à 23h30 puisque tout ici ferme à cette heure là et on a continué à danser chez moi pour le plus grand bonheur de mes voisins…

Brunch habituel le dimanche et avachissement reconstructif sur le canapé achèvent de parfaire ce week-end bangalori.

Et vous ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Antoinehl 24 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte