Magazine Rugby

Stade Toulousain - Bayonne : Mon résumé

Publié le 15 juin 2008 par Marilyne31

En ce samedi de Juin, c'est une equipe fortement remaniee qui se presentait sur la pelouse d'Ernest Wallon pour la derniere fois de la saison. Pelous, Jauzion, Kellher, Ellisalde etc... etaient mis au repos en vue de la demi finale. 14 changements etaient effectues par Guy Noves, seul Maka etait conserve par rapport a la victoire contre Bourgoin.

Le match commenait par un hommage a Omar Hasan qui faisait ses adieux aux publics toulousains, et donnait le coup d'envoi fictif de la rencontre. L'emotion se faisait sentir. Les toulousains jouaient en blanc et les bayonnais en Noir. Xavier Garbajosa titularise a l'aile de Bayonne entrait seul sur le terrain suivi par tous les bayonnais, Richard Dourthe en tete qui jouait le dernier match de sa carriere.

Il a fallu 10minutes aux toulousains pour vraiment rentrer dans le match, ca pourrait couter cher contre de grosse equipes de pas rentrer directement dans le jeu en debut de rencontre. A la 20 minute, enfin, Yoann Huget ouvrait la marque sur une passe sur un pas de Du toit. Bezy dans sn role de buteur transformait, Toulouse menait 7 a 0.

Les attaques etaient gachees par beaucoup d'en avant noirs, mais la melee bayonnais tenaient bien et mettait a mal la melee toulousaine. A la 25 minute, les deux capitaines sont appeles par l'arbitre, Richard Dourthe est sanctionne pour avoir fait un peu justice lui-meme, il rale et prend 10 metres de plus par l'arbitre. Florian Fritz la joue vite, avance facilement de 20metres, Charles Gimenez, un autre espoir, recupere le ballon et se fait la male sur 40metres en slalomant et aplatit entre les perches. Bezy transforme ca fait 14 a 0. A la 30 minute on sent le relachement toulousain, et l'ancien rouge et noir, Xavier garbajosa inscrit le premier essai bayonnais. Les noirs reprennent confiance et continue d'attaquer. Plusieurs attaques des deux cotes sont avortes par beaucoup trop d'en avants, quand ce n'est pas lamboley, c'est gaffie du toit qui tombe le ballon. Nicolas bezy, n9 lui se debrouille bien au pied et trouve des jolies touches. Suite a un en avant toulousain, Bayonne recupere le ballon, et apres un coup de pied a suivre de Richard Dourthe, le ballon est dans les 5m toulousains et Yoann Huget commet l'en avant volontaire. L'arbitre n'hesite pas et siffle essai de penalite. Les deux equipes se retrouvent dos a dos a la mi temps 14 partout. L'arbitre siffle la mi temps.

Au retour des vestiaires, aucun changement est intervenu, Toulouse attaque encore et encore, mais c'est toujours pareil une passe dans les chaussettes ou une mauvaise reception, et un en avant interromps l'action. Le public sent que Bayonne peu faire un coup pour la derniere journee, et la Pena Baiona raisonne dans les travees d'Ernest Wallon.

A la 52 minute, premier changement toulousain, J-B Poux sort et laisse sa place a Yoann Montes. Suivi de pres par la sortie de Richard Dourthe acclame par tous le public toulousain. Richard Termine sa carriere sur le banc des remplaants mais c'est avec le sourire qu'il rejoint la touche. 56 minute, Tout juste le temps de souffler que Poux doit rerentrer a la place de Perugini blesse, Lacombe laisse lui sa place a Basualdo. A la 59 minute, c'est le festival des espoirs toulousains, c'est au tour de Loic Mazieres de marquait son essai apres une bonne chandelle de Maxime Mermoz. 3 minutes plus tard c'est une contre attaque toulousaine qui permet a Florian Fritz de taper un petit coup de pied a suivre pour lui-meme et aplatir dans l'en but. Bezy impeccable au pied transforme encore, et ca fait 28 a 14. Sowerby et N'yanga finiront le match sur le banc, Quentin darram et Jean bouilhou les remplaceront. Sur une bonne melee toulousaine, Bezy recupere le ballon et va aplatir pour l'essai du bonus, il transforme son propre essai et les blancs menent 35 a 14.

Il reste 12miutes a jouer dans ce match, Toulouse sera forcement second de la phase de poule vu l'ampleur du score a Clermont (83 a 7) Pour le moment les demis finales sont toujours inchanges, ce sera Clermont / Perpignan a Marseille, et Toulouse / Paris a Bordeaux.

Les 8 dernieres minutes coutent cher a Toulouse, d'abord sur un contre, Bayonne s'en va aplatir entre les perches, les joueurs toulousains ne suivent meme plus ils sont completement crames. 2 minutes plus tard les noirs remettent ca et reviennent a un score tres honorable de 35 a 28. Une derniere attaque bayonnaise aurait pu donnait le match nul mais l'arbitre siffle la fin du match.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marilyne31 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines