Magazine People

Bigard perd son restaurant !

Publié le 15 juin 2008 par Dakeyne

jean-marie_bigard_1

Ça a commencé par un coup de foudre. Au printemps 2005, l'humoriste Jean-Marie Bigard, 54 ans, flashe sur le restaurant Le Feu Follet, à Mougins, où il possède une villa depuis cinq ans.
Ni une, ni deux, il convainc le propriétaire et fondateur de lui vendre les lieux. La transaction est estimée à deux ou trois millions d'euros, "un prix convenable" selon les proches de Bigard.
Le 1er octobre de la même année, l'humoriste organise sa soirée inaugurale. Avec plus de 1 000 invités, tous ravis, la note est colossale : 50 000 € !
Généreux, Jean-Marie Bigard, souvent parti sur les routes pour ses spectacles, laisse des consignes : ses copains ne payent pas. Mais paradoxalement, le restaurant peine à se remplir, notamment l'hiver. Au bout de trois ans d'exploitation, Bigard doit se rendre à l'évidence : "l'affaire n'est pas rentable".
C'est le moins que l'on puisse dire. Selon les sources, Le Feu Follet affiche des pertes estimées à 800 000, voire 1 million d'euros.
Il y a trois mois, Bigard a retrouvé quelqu'un pour reprendre l'affaire. Il chercherait maintenant une plage ou un restaurant "moins gastro(nomique)".

C'est tout à fait Jean-Marie Bigard,ce genre de choses. Quand il aime, il compte pas !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dakeyne 294 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine