Magazine Poésie

Semaine du 4 au 10 Avril 2016

Par Patricia Oudot @adelaidendire

Par patou271 dans MOTS DU JOUR le

Lundi 4 Avril

Semaine du 4 au 10 Avril 2016

Les toits de Paris ,aquarelle Fabrice Moireau

Mieux commencer la semaine ne se pourra
Lundi se lève sur les pointes d' Aurora
D'un rayon caressant les toits de l' opéra
Pour danser en reflet d'or dans les yeux d'Isadora
Faisant bondir d'un entrechat son coeur de petit rat
Belle journée sans tracas

Adelaide

Mardi 5 Avril

Semaine du 4 au 10 Avril 2016

Mardi décide de remonter sur scène
Acte quatre,il joue la scène cinq
Mise en place claire obscure pour Irène
Les trois coups annonciateurs la requinque
Derrière le rideau de pluie,artistes energumènes
Attendent coups de foudre ou de théatre sans crainte
Belle journée sur le sable mouillé de l'arène

Adelaide

Mercredi 6 Avril

Semaine du 4 au 10 Avril 2016

Tout petit minois coquin
Sans famille un peu orphelin
Les trois pommes de Marcellin
Joue un refrain au fifrelin
Sous le soleil timide du matin
Petites notes clairs en serpentin
Semèes au hasard d'un rêve enfantin
Belle journée pour prendre un baluchon et trouver son chemin

Adelaide

Jeudi 7 Avril

Semaine du 4 au 10 Avril 2016

Une journée pour penser santé
Pour panser les maux mis de coté
Petits ou grands oubliés
Une journée pour panser sa santé
Pour penser à se soigner
Y tenir comme à la prunelle de nos yeux
Car elle est ce qui est précieux
C'est une chance de devenir vieux
Qui n'est pas donner à tout le monde
Belle journée pour aller de mieux en mieux

Adelaide

Vendredi 8 Avril

Semaine du 4 au 10 Avril 2016

D'un coup de ciseau en suffisance
La semaine a raccourci les anses
Du panier aux crabes de Constance
Dernier réveil à l'aube en fulgurance
Il est temps de lever la séance
En prenant un air de circonstances
Belle journée pour un soupir d'aisance

Adelaide

Samedi 9 Avril

Semaine du 4 au 10 Avril 2016

Enfermées dans un livre de Baudelaire
Un petit coup de spleen les libèrent
Les fleurs du mal embaument l'air
Elles s'évadent le temps d'une lecture claire
Loin des paradis artificiels
Dans une invitation aux voyages pluriels
Belle journée en attendant l'harmonie du soir

Adelaide
Naissance de Charles Baudelaire le 9 Avril 1821

A lire ou relire :Harmonie du soir
Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ;
Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ;
Valse mélancolique et langoureux vertige !

Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ;
Le violon frémit comme un cœur qu'on afflige ;
Valse mélancolique et langoureux vertige !
Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir.

Le violon frémit comme un cœur qu'on afflige,
Un cœur tendre, qui hait le néant vaste et noir !
Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ;
Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige.

Un cœur tendre, qui hait le néant vaste et noir,
Du passé lumineux recueille tout vestige !
Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige ...
Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !

Dimanche 10 Avril

Semaine du 4 au 10 Avril 2016

Vous ne le verrez pas sur you tube
Fulbert n'a pas de pub en interlude
Il se fiche bien de sa cote sur le net
Des sous entendus,des" like",des smileys
Il prefère de loin l'écran de verdure
Offert par les merveilles de la nature
Il écoute les oiseaux,l'eau qui murmure
Loin des amis virtuels,il préfère les valeurs sûres
Les belles montagnes,une main qui rassure
Belle journée pour respirer l'air pur

Adelaide


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patricia Oudot 1365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine