Magazine High tech

Test – Need for speed – PC

Publié le 17 avril 2016 par Gamesngeeks @gamesngeeks

Dans les jeux de course, il y a deux écoles, relativement peu enclines à tomber d’accord. D’un côté les extrémistes de la simulation, pour qui un nanomètre d’alésage en plus fait toute la différence en course et de l’autre les aficionados de l’arcade pure et dure qui ne se font plaisir qu’en détruisant décor et adversaire, au détour d’un virage drifté à 200 m/h.

Je dois bien l’avouer, même si j’ai tendance à préférer la première catégorie, les Need for Speed ont toujours été mon péché mignon, et ce depuis « underground 2 » qui reste pour moi une référence. EA nous gratifie cette année d’une nouvelle mouture 2016 sorti en fin d’année sur console et quatre mois après sur PC. Que vaut cette version, retrouve t’on ce qui faisait le charme des opus précédents ? je vous laisse découvrir ça dans notre test.

Fiche Technique de Need for Speed

  • Support: PC
  • Développeur / studio : Ghost / EA
  • Type: course
  • Date de sortie : 17/03/2016
  • Prix:  60 â‚Ź
  • Test effectué sur PC d’après une version fournie par l’éditeur
pegi-12-e1460895299755 Test - Need for speed - PC violence Test - Need for speed - PC bad_language Test - Need for speed - PC

1/ Background

Bon, autant vous le dire tout de suite, on ne passera pas beaucoup de temps à vous décrire le contexte et le scénario car … il n’y en a pas ou peu s’en faut. Vous êtes le petit nouveau de Ventura Bay, et vous aimez la vitesse, le pilotage, le tuning et la course. Du fait, vous allez entrer en relation avec le crew de la ville qui va vous laisser votre chance pour imposer votre style. Spyke, Amy, Manu, ça sent bon le swagg et le monster, « Hey Mec, c’est cool, tu drift avec ta caisse mais fais gaffe aux flics, ou te te feras pécho grave ».

On sent ici la grande inspiration de Fast & Furious, et le jeu ne s’en cache pas, surfant à fond sur le phénomène. Le placement de produit est à son apogée avec une prédominance presque fatigante de la célèbre boisson énergétique. Et pour vous prouver que je vous ment pas, voici la compilation de toutes les cinématiques du jeu, voyez comme c’est insupportable :

Mais quand on joue à Need for Speed, on sait à quoi s’attendre et ce n’est certainement pas pour le scénario qu’on craque pour un tel titre, non c’est autre chose que l’on vient chercher et ici on en a pour son argent.

2/ Graphisme

Quatre mois après les versions consoles sur X1 et PS4, EA nous pond une version PC. Pourquoi un tel écart ? car EA et Ghost voulait permettre aux joueurs PC de profiter du titre en 4K et 60 Fps. Et le pari est tenu puisque le jeu tourne parfaitement à cette résolution avec un framerate constant de 60 Fps, pour ceux qui ont la chance d’être bien équipé puisque cette configuration réclamera tout de même des ressources non négligeables :

Configuration recommandée en 1080p60 avec des paramètres élevés :
SE : Windows 7 64-bit ou plus
Processeur : Intel Core i5-4690 ou équivalent avec 4 threads
Mémoire : 8 Go de RAM
Carte graphique : NVIDIA GeForce GTX 970 4 Go, AMD Radeon R9 290 4 Go ou équivalent compatible DX11 avec 4 Go de mémoire
Disque dur : 30 Go d’espace libre

Rassurez vous, une configuration plus standard vous permettra quand même de jouer, puisque quelques paramètres graphiques vous donne l’occasion de baisser le niveau de qualité de ultra à élevé ou moyen, vous libérant les quelques ressources nécessaires à faire tourner le jeu sans pour autant gâcher le plaisir.

Graphiquement, ça claque ! les rues, routes, éclairages, décors sont d’une netteté incroyable et votre voiture parfaitement modélisée. Ce rendu quasiment photoréaliste se rapproche des scènes de cinématique tournées avec de véritables acteurs rendant ainsi l’expérience visuelle très agréable, clinquante, et assez rare dans le paysage vidéoludique.

0001 Test - Need for speed - PC 0003 Test - Need for speed - PC

3/ Gameplay

Pas de surprises, votre aventure se déroulera exclusivement de nuit, à l’instar de ce que nous trouvions dans underground 1 et 2 ou carbon sur une map qui malheureusement sera vite parcourue vous forçant régulièrement à la parcourir de nouveau pour faire du leveling.

0001-1-620x349 Test - Need for speed - PC

Plusieurs défis à travers la ville vous seront accessibles en fonction de votre niveau, de votre réputation et de votre voiture et vous serez (trèèès souvent) invité à y participer via votre téléphone portable. Téléphone omniprésent dans le gameplay du jeu tant il ne vous laisse pas l’occasion des souffler entre deux courses pour vous faire part des disponibilités et état d’âme de chacun.

Niveau courses, vous retrouverez les traditionnelles épreuves de sprint, de dragsters (modifiées d’ailleurs dans cet opus) ou contre la montre et la navigation sur la carte pour s’y rendre est relativement aisée, GPS aidant. Sur votre route, vous pourrez également croiser la route d’autres joueurs puisque cet épisode de NFS se joue « online » et leur lancer des défis qu’ils seront libres d’accepter ou non, agrémentant ainsi l’expérience d’un côté MMO assez sympathique.

Enfin, NFS ne serait pas NFS si vous pouviez vous permettre de rouler sans risque à fond de cale à contresens sur l’autoroute. Et c’est donc avec joie que nous retrouvons nos amis des forces de l’ordre assurant leurs fonctions de gardiens de la paix sur la voie publique et prêt à vous foncer au train pour vous dresser le fameux PV. Cet élément fait partie intégrante de l’univers Need for Speed et ce depuis les débuts, et c’est bien une des composantes qui en a fait le succès, puisque bon nombre de titres ont été basés sur cette mécanique (hot pursuit notamment). La seconde marque de fabrique de la licence Need for Speed est sans doute la circulation en route ouverte qui malheureusement ici aussi ne casse pas des briques puisqu’on ne croise pas énormément de voitures laissant le joueur frustré de ne pas pouvoir frôler avec justesse les véhicules en sens inverse.

0007 Test - Need for speed - PC 0008 Test - Need for speed - PC

Seulement ici, on est déçu. Déçu de voir que les poursuites se soldent si facilement par une évasion réussie. Il m’est arrivé par le passé de passer plusieurs dizaines de minutes à tenter par touts les moyens de semer les voitures de flics, à me cacher dans les tunnels ou à faire tomber des éléments de décors spécifiques sur la couenne des policiers. Point de réflexion ici, quelques largages de NOS et des virages à 90° vous assureront un salut rapide et c’est bien dommage.

4/ Voitures

Une review d’un jeu de course sans parler des voitures disponibles ne serait pas complète. Ici, on retrouvera pas mal de choix de licences officielles parfaitement modélisées faisant la part belle aux belles européennes Porsche, Ferrari, Lamborghini ou BMW, aux asiatiques racées Nissan, ou subaru et délaissant quelque peu les muscle cars si cher à l’ami Dominic Toretto, on ne s’en plaindra pas.

golf-GTI-150x150 Test - Need for speed - PC image_0.img_-150x150 Test - Need for speed - PC lambo-150x150 Test - Need for speed - PC skyline-150x150 Test - Need for speed - PC

Bien entendu, la partie tuning est largement représenté avec l’attirail complet habituel : stickers, jantes, moteur, bref les possibilités de personnalisation sont impressionnantes et vous laisseront libre cours pour cruiser au volant de votre engin.

5/ Conclusion

Si le scénario est creux et que les PNJ sont un peu saoulant à être si cool en buvant du Monster, si les poursuites avec la police et la difficulté globale du jeu  est un peu trop facile, il ne faut pas bouder notre plaisir de pouvoir de nouveau sillonner les rues d’une cité américaine typique avec ses quartiers représentatifs que sont le centre ville, les axes autoroutiers et routes de corniche sinueuses.

La bande son est adaptée et entraînante, les nouveautés sont bienvenues et les graphismes sont réellement magnifiques. Un bon épisode dans la lignée de ce que l’on est en droit d’attendre d’un Need for Speed. Toutefois, EA devra prendre en compte les remontées des joueurs sans quoi il risque d’essouffler le concept trop peu renouvelé depuis longtemps.

0002-620x349 Test - Need for speed - PC

Cet article a été lu (11) fois

Dans les jeux de course, il y a deux écoles, relativement peu enclines à tomber d'accord. D'un côté les extrémistes de la simulation, pour qui un nanomètre d'alésage en plus fait toute la différence en course et de l'autre les aficionados de l'arcade pure et dure qui ne se font plaisir qu'en détruisant décor et adversaire, au détour d'un virage drifté à 200 m/h. Je dois bien l'avouer, même si j'ai tendance à préférer la première catégorie, les Need for Speed ont toujours été mon péché mignon, et ce depuis "underground 2" qui reste pour moi une référence. EA nous… Test – Need for speed – PC Test – Need for speed – PC 2016-04-17 Lordjon

Need for speed

Graphisme - 100%
Bande Son - 90%
Gameplay - 70%
Durée de vie - 65%
Varieté et Diffuculté - 50%
Originalité - 55%
Multi - 50%
69

69%

Fast & Furious !

Si le scénario est creux et que les PNJ sont un peu saoulant à être si cool en buvant du Monster, si les poursuites avec la police et la difficulté globale du jeu est un peu trop facile, il ne faut pas bouder notre plaisir de pouvoir de nouveau sillonner de nuit les rues d'une cité américaine.

ACHETER User Rating: Be the first one !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gamesngeeks 3944 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte