Magazine Finances

Voici comment au mieux traiter les problèmes personnels de vos collaborateurs

Publié le 18 avril 2016 par Questions Capitales

Vos collaborateurs sont des êtres humains, de chair et de sang. Et il est donc possible qu’ils aient des problèmes dans leur vie privée. Leur situation personnelle peut même avoir une influence sur le travail qu’ils fournissent. Comment pouvez-vous au mieux aborder ce problème ?

Un seuil bas 

Aux yeux de vos employés, vous restez ‘le patron’ et ce n’est pas toujours aussi facile pour vos collaborateurs d’évaluer s’ils peuvent s’adresser à leur patron avec leurs questions ou problèmes personnels. Pour cette raison, veillez à ce qu’il y ait un seuil aussi bas que possible et faites préventivement savoir qu’ils peuvent s’adresser à vous lorsqu’ils ont un problème.

Reconnaître des signes 

Tout le monde ne parle pas ouvertement de sa vie privée, encore moins s’il y a des problèmes ou si la personne traverse une passe difficile. Même si la personne ne s’exprime pas en paroles, il y a bien d’autres signes qui vous permettent de voir que quelque chose ne va pas. Vous remarquerez peut-être que quelqu’un est plus taciturne ou plus solitaire que d’habitude, que cette personne arrive plus souvent en retard ou doit partir plus tôt, ou qu’elle fait des erreurs que vous n’êtes pas habitué d’elle. Ce ne sont que quelques exemples de signes que vous pouvez noter en tant qu’employeur et que vous pouvez prendre comme prétexte pour  un entretien individuel. 

Entamez la conversation

Cela n’a pas de sens de reporter une conversation ou de rester dans l’expectative. Souvent, les employeurs ont peur de donner l’impression d’être indiscrets, mais en réalité, les employés apprécient justement le fait que leur dirigeant se montre humain et sincèrement préoccupé des gens qui travaillent dans son entreprise. Il se peut bien entendu que quelqu’un préfère ne pas parler de ses problèmes privés. Dans ce cas, vous devez signaler que vous remarquez que le travail en souffre et qu’il vous semble mieux, pour cette raison, de quand même en parler.

Dans un cadre informel

Veillez à ce que votre conversation ait lieu dans un local isolé, avec la porte close. Vous montrerez ainsi que vous accordez de l’attention au respect de la vie privée de vos employés et que vous êtes capable de traiter avec discrétion des informations confidentielles. Créez une ambiance informelle et indiquez bien que votre interlocuteur peut parler en confiance et librement. Soyez sincèrement intéressé et écoutez ce que votre collaborateur vous raconte. Aidez-le à trouver une solution.

Fixer des limites 

Pour vous, en tant qu’employeur ou manager, il est bien sûr important que les problèmes personnels de vos employés influencent le moins possible leur travail. Il y a également le danger que d’autres employés ou collègues soient entraînés dans ces problèmes. En tant que patron, vous ne pouvez pas tout solutionner et vous devez oser fixer les limites.  Parfois, il est nécessaire de renvoyer la personne au médecin ou au psychologue du travail ou de l’entreprise. Mais même dans ce cas, prenez un nouveau rendez-vous avec votre employé, afin de rester au courant de la situation et de clairement montrer votre intérêt.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Questions Capitales 310 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine