Magazine Santé

CANNABIS: Moins de dopamine, moins de performance cognitive – Molecular Psychiatry

Publié le 18 avril 2016 par Santelog @santelog

CANNABIS: Moins de dopamine, moins de performance cognitive – Molecular PsychiatryUne consommation importante et régulière de cannabis, assimilable à une dépendance, révèle ici un nouvel effet sur le cerveau, déjà connu cependant avec l’usage d’autres substances : une réduction de la libération de dopamine, néfaste à la performance sur des tâches cognitives. De nouvelles données, présentées dans la revue Molecular Psychiatry, qui alertent sur les effets possible d’une consommation décrite comme addictive.

De précédentes études ont montré que la dépendance à d’autres substances, comme la cocaïne et l’héroïne, a des effets similaires sur la libération de dopamine. Les chercheurs de la Columbia identifient des preuves de l’effet similaire d’une forte consommation de cannabis sur le système dopaminergique du cerveau : la libération de la dopamine est réduite dans le striatum, une zone du cerveau impliquée dans la mémoire de travail, le contrôle et l’attention. Selon l’auteur principal, le Dr Anissa Abi-Dargham, professeur de psychiatrie, cet effet est caractéristique du caractère addictif du cannabis.

L’étude a été menée auprès de 11 adultes âgés de 21 à 40 ans très forts consommateurs (dits dépendants) de cannabis vs 12 témoins en bonne santé et non-consommateurs. Les participants du groupe  » consommateurs  » avaient commencé à consommer du cannabis à l’âge de 16 ans, étaient devenus  » dépendants  » vers l’âge de 20 ans et pour les plus âgés d’entre eux consommaient depuis au moins 7 ans. Dans le mois précédant l’étude, presque tous ces participants  » avaient fumé  » quotidiennement.

Moins de dopamine, moins de performance : Les chercheurs ont pu mesurer la libération de dopamine dans le striatum et d’autres zones du cerveau en utilisant la tomographie par émission de positons pour suivre une molécule radio-marquée qui se lie aux récepteurs de la dopamine dans le cerveau. Cette analyse montre que vs témoins, les consommateurs ont une libération réduite de dopamine dans le striatum, y compris dans les sous-parties du striatum impliquées dans l’apprentissage.

Cette libération réduite de dopamine est également associée à de moins bonnes performances sur 2 tâches cognitives.

Le résultat d’une forte consommation de cannabis ? Les auteurs ne savent répondre, cependant ils suggèrent qu’une consommation intensive du cannabis peut altérer le système dopaminergique, ce qui pourrait expliquer toute une série d’effets négatifs sur l’apprentissage mais également sur le comportement.

Source: Molecular Psychiatry March 22, 2016 doi: 10.1038/mp.2016.21 Deficits in striatal dopamine release in cannabis dependence

CANNABIS: Moins de dopamine, moins de performance cognitive – Molecular Psychiatry
Lire aussi: CANNABIS: Avec sa consommation croissante, les troubles du comportement

Plus de 50 étudesautour du Cannabis


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine