Magazine Médias

Quels sont les sportifs qui ont eu le droit aux plus beaux adieux ?

Publié le 18 avril 2016 par Etvsport @etvsport
Quels sont les sportifs qui ont eu le droit aux plus beaux adieux ?

La semaine dernière, Kobe Bryant effectuait son ultime match en NBA après 20 ans de magnifiques services à la Ligue de basket Nord-Américaine mais surtout à sa franchise de toujours, les Los Angeles Lakers. En tant que l’un des plus grands basketteurs de tous les temps, le « Black Mamba » a eu le droit à une sortie extraordinaire à tous les niveaux. En effet, le Staples Center, son antre, avait mis les petits plats dans les grands avec confettis, vidéo hommage et stars (Jay-Z, Kanye West, Shaquille O’Neal, Jack Nicholson,…) de tous les univers dans les tribunes. De plus, le numéro 24 avait décidé de marquer la soirée de son empreinte également sportivement et celui-ci a inscrit la bagatelle de 60 points. Une dernière totalement réussie qui ne fait pas légion dans le monde du sport. En effet, la « farewell party » parfaite est un rêve pour beaucoup de sportifs. Néanmoins, avec Kobe Bryant, ils sont plusieurs à avoir eu le droit à des adieux parfaits pour différentes raisons. Et E-TV Sport vous les présente!

Quand le public vous rend hommage

Avec la quête de trophées, l’amour du public est bien l’objectif ultime d’un sportif de haut niveau. Ainsi, lorsque celui-ci décide de dire stop et que l’audience se met à l’unisson pour l’acclamer, difficile de rester insensible. La preuve avec le basketteur Reggie Miller ou encore le footballeur Paul Scholes.

Les discours qui feront date

Pour certains, la fin rime avec discours. Ainsi, à l’issue de leur dernière apparition en tant que sportif professionnel, ils prennent le micro et s’expriment devant leur public. Andre Agassi à l’US Open, Derek Jeter au Yankee Stadium et Steven Gerrard à Anfield Road sont de très bons exemples.

Partir sur un titre

Arrêter au sommet, voilà un rêve qui ne se réalise pas souvent, surtout dans un univers ultra-compétitif comme le sport. Néanmoins, certains y sont parvenus comme le basketteur David Robinson parti sur un titre NBA, Peyton Manning lors d’une victoire au Super Bowl ou Pete Sampras, qui n’a plus rejoué après son titre l’US Open en 2002.

La dernière apparition avant la fin inéluctable

Certains sportifs sont également passés à la postérité lorsque la fin de leur carrière a rimé avec la fin de leur vie tout court. C’est le cas du joueur de baseball, Lou Gehrig, qui a laissé son nom aux USA à la maladie que nous appelons en Europe, « Maladie de Charcot ». Mais aussi pour Jim Valvano, joueur et entraîneur de basket qui donnera un discours mémorable avant de décéder 8 semaines plus tard, d’un cancer des os.

&post;

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Etvsport 61667 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines