Magazine Politique

Un point commun avec le premier secrétaire du PS

Publié le 19 avril 2016 par Falconhill
Un point commun avec le premier secrétaire du PS Je suis comme Jean-Christophe Cambadelis. Moi aussi, beaucoup de choses me choquent à la CGT. Les dernières affiches, abjectes et à vomir, de ce syndicat aux valeurs détestables, sont des éléments à rajouter dans la colonne déjà bien remplie de ces choses qui me choquent à la CGT.
J’en parle d’autant plus facilement que le syndicalisme responsable est quelque chose en laquelle je crois. Et c’est pourquoi je combats autant que je peux ce syndicalisme délinquant et violent, qui légitime l’inacceptable, et au final détruit l’économie, l’emploi, jusqu’à la société.
J’ai écrit pleins de billets pour dénoncer ce syndicalisme délinquant et violent. Et encore, je n’en ai pas écrit assez. Il y a tellement de sujets… La CGT a contribué, chez moi, à détruire des pans entiers de l’activité industrielle. Dans le Gard et les Bouches-du-Rhône. Dans la presse (syndicat du livre) ou dans des activités économiques, la CGT a contribué, avec d’autres syndicats irresponsables et indignes, à détruire l’économie.
Aujourd’hui, la CGT a décidé de se mettre sur un positionnement radical et violent. Encourageant (ou au moins légitimant) la casse d’usine et de matériel, et la violence (physique ou morale) sur les personnes (Air France était l’exemple le plus frappant, malheureusement pas un cas isolé…). C’est un choix, que l’on peut contester. Notamment en encourageant un syndicalisme responsable et qui va réellement dans l’intérêt de l’activité, de ceux qui travaillent et contribuent à améliorer notre société.
Et avec un pas de plus dans l’abjection, avec ces affiches contre les forces de l’ordre.
Je pense qu’il faut que la République soit ferme et sans pitié face à ces groupuscules qui veulent délibérément mettre en péril notre modèle de société. Je pense que la CGT, au même titre que d’autres mouvements pseudo-citoyen, aux relents profondément sectaires et violents, sont un des nombreux dangers qui menacent notre République. Et je pense qu’il faut mettre fin à cette impunité syndicale qui autorise des actions inacceptables.
Beaucoup de choses me choquent à la CGT. Ca ne date pas d’aujourd’hui. Et ça me fait un point commun avec un Jean-Christophe Cambadélis (qui représente pourtant en bien des points ce qui m’écœure aujourd’hui en politique…)
(l'image rappelle quelques faits de violence de la CGT...)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Falconhill 1396 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines