Magazine Santé

RISQUE CARDIAQUE: La sécurité démontrée du calcium et de la vitamine D – WCO-IOF-ESCEO 2016

Publié le 19 avril 2016 par Santelog @santelog

RISQUE CARDIAQUE: La sécurité démontrée du calcium et de la vitamine D – WCO-IOF-ESCEO 2016Cette étude présentée au World Congress on Osteoporosis, Osteoarthritis & Musculoskeletal Diseases n’identifie aucun lien entre la supplémentation en calcium, avec ou sans vitamine D et le risque d’événements cardiovasculaires. Des résultats obtenus sur un très large échantillon qui confirment donc la sécurité cardiovasculaire du calcium et de la vitamine D.

Car les chercheurs de l’Université de Southampton ont analysé les données de l’UK Biobank, une très large étude menée sur 502.664 hommes et femmes âgés de 40 à 69 ans.

6,94% de ces participants, soit 34.890 personnes ont déclaré prendre des suppléments de calcium,

4% soit 20.004 personnes, des suppléments de vitamine D,

2,1% soit 10.406 personnes, les deux.

·   Les chercheurs n’identifient aucune association entre la supplémentation en calcium et le risque d’hospitalisations liées à une maladie cardiaque ischémique, comme par exemple une crise cardiaque ou tout événement cardiovasculaire.

·   Les résultats sont similaires la vitamine D et la combinaison de ces 2 suppléments.

·   En outre, ce résultat subsiste, indépendamment des antécédents éventuels de maladie cardiovasculaire.

L’auteur principal, le Pr Nicholas C. Harvey précise que la supplémentation en calcium est largement utilisée, y compris en tant que complément du traitement de l’ostéoporose.

De précédentes études ont abouti à des résultats contradictoires : ainsi cette étude publiée dans la revue Heart a montré que le calcium en supplémentation, en plus de l’apport naturel de calcium par l’alimentation, est bien associé à un risque cardiaque accru, avec une incidence accrue de crises cardiaques, d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) et décès par maladie cardiovasculaire

Face à ces conclusions d’études mitigées, si ces nouvelles données confirment la sécurité de cette supplémentation, il faut rappeler que la prise de vitamines ne s’improvise pas et doit rester prescrite par le médecin.

Source: World Congress on Osteoporosis, Osteoarthritis & Musculoskeletal Diseases (WCO-IOF-ESCEO 2016): Calcium and vitamin D supplementation are not associated with increased risk of ischaemic cardiac events: results from UK Biobank

RISQUE CARDIAQUE: La sécurité démontrée du calcium et de la vitamine D – WCO-IOF-ESCEO 2016
Plus de 30 étudesautour de la vitamine D, du Calcium

Accéderau Dossier vitamines et Minéraux pour le patient âgéPour y accéder, vous devez êtreinscrit et vous identifier

Lire aussi :

RISQUE CARDIAQUE: Double apport de calcium, double risque de crise cardiaque

INSUFFISANCE CARDIAQUE: La vitamine D n’est pas une panacée

DEFICIT en VITAMINE D : Risque cardiovasculaire accru ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71166 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine