Magazine Voyages

L’ascension du Mont Kinabalu à Bornéo

Publié le 19 avril 2016 par Dalilou @Plaisir_Voyages

À 4095m d'altitude, le mont Kinabalu est le plus haut sommet de Malaisie. Une bonne condition physique et un peu de détermination sont les outils nécessaires pour rejoindre le sommet de ce site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Voici un résumé de cette aventure de 2 jours ainsi que quelques conseils pratiques.

À quoi s'attendre ?

La majorité des randonneurs réserve leur randonnée à l'avance par agence. Le trek peut également être organisé directement au bureau principal du parc de Kinabalu. Un guide agréé est obligatoire. http://www.informea.org/fr/node/64463

L'ascension prend 2 jours avec une nuit en refuge. En raison de l'afflux touristique, mieux vaut réserver son dortoir à l'avance et éviter les week-ends.

Préférez la saison sèche (févier à avril) et inter-mousson (septembre à août) pour des conditions météorologiques idéales.

La première journée

Un bus parcourt les 5km entre l'entrée et le bureau principal du parc, situé à 1890m d'altitude. Il faut alors payer les droits d'entrée et obtenir le permis d'ascension obligatoire.

La première journée d'ascension consiste à rejoindre le refuge Laban Rata (à 3720m d'altitude) en 3 à 6h en fonction de votre condition physique. Des marches d'escalier irrégulières parsèment le sentier à travers la jungle. Le refuge est basique, mais procure des matelas et sacs de couchage. Des repas chauds et des boissons, ainsi que l'eau chaude et le chauffage sont disponibles.

La deuxième journée

La deuxième journée de randonnée, la plus difficile commence bien avant l'aube pour rallier le sommet en 2 à 4h et admirer le lever du soleil. L'air est plus rare et le sentier disparaît pour laisser place à de la roche. Une corde blanche marque le chemin le plus sûr.

Le froid et le vent empêchent de rester longtemps au sommet, une immense plaque de granite nu. La descente prend environ 5h, donc mieux vaut quitter le sommet en fin de matinée afin de rejoindre le camp de base avant la nuit.

Des détails pratiques

De l'eau est disponible à plusieurs endroits au long du sentier. Il n'est pas nécessaire de porter plus d'une bouteille. Apportez des snacks à consommer pendant la marche.

Prenez des vêtements chauds et un coupe-vent. Les températures peuvent avoisiner zéro au sommet. Des vêtements secs dans un sac imperméable s'avéreront utiles en cas de pluie.

L'ascension coûte environ 80€ par personne (entrée au parc, permis obligatoire, guide, assurance, nourriture et nuit au refuge).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dalilou 134 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine