Magazine Bons plans

Petit précis de vocabulaire pour futurs parents

Publié le 19 avril 2016 par Triboutchou

Si vous attendez un enfant, vous allez peu à peu vous plonger dans un univers étonnant et découvrir des mots que vous n’aurez jamais rencontrés jusque-là : « gigoteuse », « turbulette », « nacelle », « body », « nid d’ange », « poussette canne », « maxi cosi », et tant d’autres. Un langage codé pour initiés, que vous allez bientôt adopter l’air de rien « Chériiii, la gigoteuse n’est pas dans la nacelle, tu penses qu’elle est restée dans le maxi cosi ? » Il ne tardera pas à vous répondre « je sais pas, j’essaie depuis 15 minutes de replier ce lit parapluie ! Tu veux pas venir m’aider ? ». Et le plus probable, c’est qu’à la fin, tout le monde soit énervé, le lit parapluie en plan au milieu de la pièce, et la gigoteuse toujours introuvable.

Pour vous faciliter l’entrée dans ce monde merveilleux, voici un petit précis de vocabulaire :

Chancelière : le plus souvent, désigne Angela Merkel. Parfois aussi, une sorte de sac de couchage pour bébé fait pour les poussettes qui remonte sous la tête derrière, et qui reste à hauteur d’épaules devant, en laissant passer les sangles de la poussette à l’intérieur pour pouvoir attacher votre bébé.

Body : Petit justaucorps pour bébé en coton, que l’on met au dessus de la couche et en dessous de ses habits. C’est finalement un peu l’équivalent du fameux calchemise pour adulte : https://www.calchemise.com.

Poussette canne : Une poussette qui est suivie par plusieurs canetons à la queue leu leu. Mais une poussette où l’enfant est en position assise, utilisée en général à partir de 6 mois.

Maxi cosi : une sorte de transat à coque dure, qui peut se fixer sur un châssis de poussette ou dans la voiture pour faire office de siège auto, et facilement transportable de l’un à l’autre, sans réveiller votre bébé.

Nacelle : une sorte de couffin un peu rigide qui se fixe sur le châssis d’une poussette et qui peut aussi être mise dans la voiture : votre bébé est complètement allongé.

Nid d’ange : ce serait comme une chancelière, mais pour un cosi. Les belges appelleraient ça des « sacs à bébé ». Mais pour comprendre ce genre de subtilités, je crois qu’il faut être classé(e) en bébé.

Gigoteuse : comme un mini sac de couchage assez douillet pour bébé dans lequel il dort, avec des bretelles pour laisser passer les bras.

Turbulette : avec un nom comme ça, on s’attend au pire (une sorte de camisole de force pour enfants turbulents par exemple), mais heureusement, il ne s’agit que d’une gigoteuse. Sauf que c’est mieux d’inventer plusieurs mots pour la même chose, sinon ce serait trop simple.

C’est bon, tout est assimilé ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Triboutchou 218 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines