Magazine Info Locale

Nouvel épisode inquiétant de surmortalité des moules en Charente-Maritime

Publié le 29 avril 2016 par Blanchemanche
#mytiliculture
par Rédaction de France Info
Nouvel épisode inquiétant de surmortalité des moules en Charente-Maritime
« On trouve des moules mortes au pied des bouchots. »© PHOTO PHOTO ARCHIVES PASCAL COUILLAUD
Comme en 2014, les mytiliculteurs de la baie de l'Aiguillon en Charente-Maritime sont très inquiets pour leur saison : depuis trois semaines ils constatent de très importantes pertes dans leurs cultures nous apprend France Bleu La Rochelle. La moitié des moules de filières et de bouchot sont déjà perdues selon le comité régional conchylicole et la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM).En cause : une bactérie non identifiée pour l'instant mais bien dévastatrice selon Benoit Durivaud, mytiliculteur et vice-président du comité régional conchylicole. "Selon les exploitations, on approche les 60% de pertes sur les moules de filières et les 40% sur les moules de bouchot et ce qui est inquiétant c'est l'évolution. Les signes montrent que ce n'est pas en train de s'arrêter."Des tests sont en cours pour identifer la bactérie qui tue les moules mais les professionnels craignent déjà une épidémie et un été sans revenu que beaucoup, déjà fragilisés par l'épidémie catastrophique de 2014, ne passeront pas. De très nombreux mytiliculteurs de la région ont contracté des emprunts d'urgence il y a deux ans et pourraient, faute de réussir à les rembourser, mettre la clé sous la porte.Dans la baie de l'Aiguillon 200 emplois seraient alors menacés. Les mytiliculteurs ont demandé à rencontrer Alain Vidalies, secrétaire d'Etat en charge des Transports, de la Mer et le Pêche dans le courant du mois de mai. La DDTM réunira déjà les élus locaux et les professionnels la semaine prochaine.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29324 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte