Magazine Culture

[Bilan 2oo7-2oo8] Les Réussites

Publié le 16 juin 2008 par Lulla

16 juin 2008

[Bilan 2oo7-2oo8] Les Réussites

Pour terminer en beauté les bilans de la saison télévisuelle 2oo7-2oo8, parlons des réussites ! Et il y en a eu quelques unes, malgré la grêve et malgré le vieillissement d'un certain nombre de séries ...

lost_season_4_poster
1. LOST
dnesblog5starsqq3B

S'il y a bien une série qui se bonnifie avec le temps, comme le bon vin, c'est LOST ! La 1ère saison était très bonne, elle posait les bases de quelque chose qui s'annonçait grand et audacieux. Puis vint la saison 2 qui en rebuta plus d'un car jugée trop claustrophobique, trop bavarde, pas assez ceci, pas assez cela. J'en garde un bon souvenir personnellement même si j'admets retrospectivement que c'était la moins bonne, avec un certain nombre de couacs et d'épisodes ennuyeux. Puis il y a eu la saison 3 et ses six premiers épisodes qui en ont divisé plus d'un. Là encore, j'avais beaucoup aimé mais pas autant que ce qui a suivi. Tous les derniers épisodes de la saison sont grandioses. Quant à la saison 4, plus courte, elle remplit parfaitement sa mission : rassembler petit à petit les pièces du puzzle et nous donner enfin des réponses. Elle est la preuve que les scénaristes savent où ils vont depuis le début (même si bien sûr il y a une part d'improvisation), elle est extrêmement cohérente avec les saisons précédentes et même les épisodes entre eux se répondent admirablement bien. Certains personnages historiques sont un peu mis de coté afin d'en mettre d'autres plus en avant. On évite évidemment pas les erreurs, ou du moins ce qui ressemble à des erreurs, à commencer par la mort de Rousseau, une véritable déception. Le principe du flashforward est extrêmement bien utilisé même s'il montre parfois certaines limites (moins de suspense à propos de certains personnages). Le final est à la hauteur de la saison : énorme et relance l'intérêt, bien que ce ne soit pas vraiment nécessaire. Le seul véritable point faible de cette saison finalement, c'est que c'est l'antépénultième. Après LOST, le néant ... Toutes les reviews de la série sont à découvrir ICI.

dexter_season_2_poster1
2. Dexter
dnesblog5starsqq3B

Dexter, c'est typiquement le genre de série qui brille par tant d'excellence qu'à coté aucune autre (à part LOST) ne semble faire le poids. Rien n'est laissé au hasard. Jamais. Tout est extrêment cohérent. La première saison était tellement bonne que l'on pouvait craindre une baisse de niveau pour la suite, eh bien pas du tout ! La saison 2 est aussi bonne que la première. La seule légère déception pourrait venir du season finale qui verse parfois dans la facilité et ne réussit pas toujours à suprendre, ou pas dans le bon sens en tous cas. Michael C.Hall est toujours formidable, les acteurs qui l'entourent sont tout aussi convaincants. L'atmosphère si particulière de la série reste intacte et la réalisation est impeccable. Difficile de lui trouver des défauts franchement. Le dernier épisode ressemble à un nouveau départ, un retour à zéro et en ça, il fait un peu peur. Que vont-ils bien pouvoir raconter dans la saison 3, sachant qu'au niveau de la psychologie de Dexter, tout semble avoir été dit, a priori. Vu la qualité des deux premières saisons, on peut être confiants je pense. Pour entrer dans l'univers du serial-killer le plus attachant qui doit, c'est par ICI

B000R7HRRA_01__SCLZZZZZZZ_
3. Brothers & Sisters
dnesblog4starsjj0B

Une série qui réussit à vous faire passer du rire aux larmes avec autant de dexterité ne peut qu'être une série d'exception. On s'était attaché à la famille Walker la saison passée, on s'y accroche cette saison encore avec toujours autant de plaisir. Alors bien sûr, on a parfois eu un peu peur du chemin que certaines storylines prenaient, notamment l'affaire Rebecca. Mais les scénaristes ont toujours su parfaitement retomber sur leurs pieds. Les acteurs sont toujours excellents et leur alchimie créve une fois de plus l'écran. Les personnages délaissés de la saison 1, à savoir Tommy et Julia, prennent en épaisseur tandis que Saul obtient enfin une histoire à lui. La politique prend toujours une place importante dans le show et fait écho avec l'actualité, à savoir la course pour la Maison Blanche. L'homosexualité est un thème plus présent que jamais, traité comme jamais il ne l'a été auparavant dans un soap grand public. Ca s'applaudit. Reste à espérer que la saison soit à la hauteur, en gardant cet équilibre fragile entre comédie et drame. Tout sur l'année de la famille Walker ICI.

big_love_poster
4. Big Love
dnesblog4starsjj0B

Big Love est une série qui a beaucoup d'amour à revendre. C'est un peu le dernier joyau de HBO (en espérant que la saison à venir permette à la chaîne de retrouver de sa splendeur d'antan). Je regrette qu'elle soit finalement si peu connu, même par les sériphiles. Il est vrai que la saison 1 n'était pas parfaite. On peut même dire qu'elle était parfois ennuyeuse. Mais la saison 2 est un cran au-dessus et répare les erreurs précedemment commises : plus d'humour et de légéreté, plus de drame aussi, ça n'est pas incompatible. La qualité de l'écriture est toujours très élevée et les comédiens se surpassent. Chaque femme vit "son heure de gloire", sans que l'une empiéte sur le temps d'antenne de l'autre. Les ados, dont les histoires avaient été trop peu creusées en saison 1, sont également très présents. La plongée dans le camp mormon de Juniper Creek est toujours aussi passionnante. C'est de coté là que la série apporte plus qu'une autre, on touche presque au documentaire et on en apprend beaucoup sur les pratiques de ce peuple. Les affaires de Bill restent le point faible de la série même si cela a été beaucoup mieux géré cette saison. L'arrivée d'une quatrième femme dans la vie de Bill relance la série et laisse présager du meilleur pour la saison 3. Il faudra patienter au moins jusqu'à Janvier 2oo9 pour la découvrir. Il me tarde ... Pour vous frottez à la polygamie vous aussi, c'est ICI.

Il faut bien avouer que la saison a été globalement décevante avec des séries phares en baisse de régime (Desperate Housewives qui ne se reléve toujours pas, Grey's Anatomy qui régresse, Prison Break qui tombe plus bas que terre ...) Quelques nouveautés ont fait très bonne impression mais aucune n'a su s'imposer comme nouveau grand phénomène (quand on voit ce qu'est devenue Heroes, c'est peut-être pas plus mal pour elles) et puis évidemment la grève est venue tout pertuber en raccourcissant les saisons de quelques épisodes et en chamboulant les télespectateurs dont beaucoup ont préféré se tourner vers le câble et leurs enregistreurs numériques, plutôt que de regarder la télé live. Résultat, au niveau des audiences, ça n'a pas été la joie non plus. Reste à espérer que la saison 2oo8-2oo9 sera riche en bonnes nouveautés (et on va justement en parler sur le blog dans les jours prochains) et que les séries phares reléveront la tête ! 

 

 

Posté par LullabyBoy à 03:31 - Bilan 2oo7-2oo8 - Commentaires [0] - Rétroliens [0] - Permalien [#]

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte