Magazine Société

35 000$ pour un lit d’hôpital mal conçu et défectueux

Publié le 29 avril 2016 par Raymond Viger

cusm-campus-glen-royal-victoria-hopitalJe ne vous parle pas ici en tant que journaliste mais en tant que patient hospitalisé pour une double chirurgie cardiaque et qui a reçu des commentaires d’une infirmière.

Le Ste-Mary’s et le Royal Victoria, deux hôpitaux reliés à McGill. Les deux hôpitaux commandent le même lit… à 35 000$ la copie.

Je me plaints du lit pour ses difficultés à opérer. D’une part, il n’est pas assez long. À partir de 5 pieds 11 pouces, vous devez demander d’enlever le pied de lit! Avec mes 6 pieds 2 pouces, j’ai donc 3 pouces de pied qui dépasse du lit. Pas confortable quand tu passes la grande majorité de tes journées dans ce super lit à 35 000$.

lit d'hôpital cusp royal victoria set-mary's hôpitaux
Autre grande problématique, malgré la longueur de mes bras, je ne suis pas capable d’atteindre les contrôles pour monter et descendre le lit. Il faudrait pour cela que je me contorsionne dans le lit et que je me relève. Comme je vous ai partagé au début du billet, j’ai été opéré pour une double chirurgie cardiaque, le chirurgien s’est amusé à couper en deux ma cage thoracique et j’ai 98 broches qui me la retient pour le prochain mois. Se contorsionner ne fait plus parti de mon vocabulaire pour l’instant.

Je suis donc prisonnier de ce luxueux lit haut de gamme. Une prison de 35 000$.

Ste-Mary’s aurait retourné les lits parce qu’ils sont défectueux et non opérationnel.

Royal Victoria les conserve.

VOS COMMENTAIRES SUR 

Autres textes sur Santé


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Raymond Viger 488 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte