Magazine Afrique

Animalerie

Par Lephauste
Je ne saurai dire qui j'aime le plus du chat ou de la maîtresse. Du chat qui miaule et me hâte les caresses j'ai tous les soins d'un maître chien  pour les  fourrés où la bête  se  perd  en frappant  de la queue  la joie  et l'air autour de la proie palpitante. De la maîtresse  je soupèse la voix et  suis l'obligé de son cul  matinal  frappant à mon ventre  pour que j'entre plus avant  dans sa danse. Au chat je verse le lait. A la maîtresse je me donne à boire et roule au même pas et de l'un et de l'autre,  jusqu'à tomber haletant au profond de leurs sommeils refermés.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lephauste 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte