Magazine France

#1erMai, l’appel des 100 guignols

Publié le 01 mai 2016 par Gédécé @lesechogaucho
Capture.PNGsource

Il a fallu que je me force à coups de pieds au cul pour m’arracher ce billet, devoir oblige.  Faut bien justifier le titre de ce blog, et parler de toute la gauche, et pas seulement de celle qui m’est chère. Plusieurs raisons à ce rejet. Tout d’abord, ce n’est que l’antépénultième appel /mouvement à l’unité de la gauche que je vois poindre depuis 2012,  et voilà qui finit par lasser tout le monde, cette accumulation de machins qui ne servent à rien. Ensuite, cette initiative m’apparait comme une sorte de filet dérivant destiné à ramener tous ceux qui ne voteront plus PS vers le parti (autrefois) hégémonique, déboussolés et écœurés par les ravages du tournant libéral droitier de Hollande/Valls/Macron.   Encore un machin à ranger aux côtés de cet « hé ho la gauche » plutôt pathétique qui ne sert à rien. Enfin, comment ne pas être énervé par cet appel quand on a vu certains des signataires, quand ils sont élus, ne montrer guère d’empressement ( au « mieux », s’abstenir, quel courage…;) à voter contre les textes qui, à l’Assemblée Nationale, ont accompagné ce qu’ils prétendent dénoncer ? Comment être encore dupe de la stratégie grotesque des prétendus frondeurs qui n’a cessé de rythmer par sa perpétuelle impuissance ces 4 ans de négation générale des valeurs de gauche ? Voilà une vieille façon de faire de la politique qui ne m’agrée guère, et je le pense ne convainc plus grand monde. Si nous voulons voir changer le monde, et nos vies au quotidien, il nous faut une vraie rupture, j’en suis de plus en plus convaincu.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte