Magazine Marketing & Publicité

Complément sur la vente privée Kaufman & Broad

Publié le 16 juin 2008 par Frank Rosenthal
La Vente PrivĂŠe de Kaufman & Broad a pris fin vendredi 13 juin Ă  minuit.

Ce blog a déjà traité cette actualité, Kaufman &Broad/Vente Privée: l'histoire est un éternel recommencement

Pour prolonger la réflexion, un nouvel article pour dresser un bilan (en fonction de ce qui a été communiqué).

Qu'est-ce qui a pu motiver cette opération ?

1/ Tout d'abord, l'opération a eu un grand retentissement médiatique (couverture presse : Le Figaro, Le Monde, Le Parisien par exemple, nombreuses radios...). Sur ce plan, bilan très positif : Vente Privée et Kaufman & Broad s'offrent une belle campagne de relations presse pour un investissement minimal.

2/ Une relance événementielle sur un marché en crise.
Au premier trimestre 2008, le volume de transactions en biens neufs a baissé de 28% par rapport à la même période de 2007.

3/ Un test pour voir si la vente sur Internet prend.
Quand les programmes n'ont pas tout vendu et doivent maintenir l'appartement témoin ou maison témoin, les frais de personnel et de locaux sont élevés.

4/ Alimenter le trafic du site Kaufman & Broad
Le mardi 10 juin, un pic de 200 000 connexions a été atteint (le double du trafic habituel).

5/ Faire des ventes
Mardi, dans le Figaro Immobilier, Kaufman & Broad annonçait avoir reçu 180 lettres d'intention sur 90 produits (mais 260 produits étaient commercialisés, ce qui fait à raison de 8 lettres d'intention possibles par produit, 2080 lettres possibles avant de tout cloturer ! On est donc très loin du compte, même s'il s'agit, bien sûr de produits exceptionnels.

J'ai regardé quelques minutes avant la fin de la vente, vendredi 13 juin à minuit, ce qu'il restait disponible sur la région parisienne. L'offre portait en région parisienne sur 71 produits soit 27% de l'offre total France et il restait 37 produits "encore disponibles", un peu plus de la moitié étant épuisés. Seul 1 programme complet : celui de Franconville dans le Val d'Oise était totalement épuisé.

6/ Soutenir le cours de bourse de Kaufman & Broad
L'action côté à la Bourse de Paris a gagné depuis le 1 er janvier + 20,07% soit bien plus que le CAC 40 qui a perdu dans le même temps 15%, mais cette semaine la dégringolade de la bourse a affecté aussi le cours de l'action qui a perdu entre lundi et vendredi -4,03%.

A noter : le calendrier de cette vente cloturée le 13 juin, soit quelques jours avant l'annonce des résultats semestriels de Kaufman & Broad qui aura lieu le 18 juin.

N'hésitez pas à commenter cette opération.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Frank Rosenthal 117 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog