Magazine Séries

(AVP) Critique: Les enquêtes du département V: Délivrance

Publié le 01 mai 2016 par Robin210998
(AVP) Critique: Les enquêtes du département V: Délivrance

Titre: Les Enquêtes du Département V: Délivrance

Réalisateur: Hans Petter Moland
Acteurs: Nikolaj Lie Kaas, Fares Fares ...
Genre: Policier
Nationalité: Danemark
Durée: 1h50 environ 
Sortie: 5 mai 2016 au e-cinéma


Cette année, le e-cinéma continue de nous réserver de bonnes surprises. Après 99 homes, c'est au tour du troisième opus des enquêtes du département V intitulé "Délivrance" d'arriver sur les plateformes de VOD à partir du 5 mai. Après Miséricorde et Profanation, l'un étant sorti en VOD et l'autre au cinéma, les enquêteurs Carl et Assad reprennent du service avec cette nouvelle affaire abordant la religion comme thème central.

Ce nouveau film, comme les deux précédents, reprend les meilleurs éléments du polar nordique pour une immersion, deux heures durant, dans un Danemark ébranlé par les agissements d'un tueur en série kidnappant des enfants issus de familles très croyantes. Après avoir découvert une bouteille à la mer contenant un appel à l'aide datant de 8 ans, l'unité du département V, chargée des affaires non-résolues, part sur la trace de l'individu à l'origine de ce courrier. Mais au fur et à mesure de leurs découvertes, l'affaire se révélera de plus en plus complexe et dangereuse. Le scénario est d'une efficacité redoutable. En effet, l'écriture est d'une grande intelligence en parvenant à établir des liens inattendus au fil de l'enquête et en provoquant constamment la surprise chez le spectateur grâce à une succession permanente de surprises et de révélations. On retrouve aussi l'ambiance sombre et morbide des polars scandinaves au travers de scènes particulièrement réalistes. 
(AVP) Critique: Les enquêtes du département V: Délivrance

Contrairement aux premières enquêtes, le duo d'enquêteurs est relégué au second plan, ainsi, les digressions sont rares. D'autre part, cette nouvelle enquête du département V bénéficie d'un ancrage fort dans l'actualité en mettant en avant le thème de la religion. Celui-ci se veut le fil rouge de plusieurs intrigues à commencer par l'enquête qui est étroitement liée au monde des sectes. Ce thème est aussi l'élément de désaccord majeur entre les deux détectives. Assad, en musulman convaincu et pratiquant, s'oppose ainsi à Carl qui juge la religion comme étant absurde et pouvant conduire à commettre des actes irresponsables. Ce débat sur la nécessité et l'utilité de la foi fait l'objet d'un questionnement permanent au sein du film. Celui-ci attache d'ailleurs une grande importance à suivre le cheminement intellectuel de Carl à ce sujet. L'habilité qu'à Délivrance de marier ce questionnement et l'enquête fait sa réussite. Même si cette troisième enquête ne révolutionne pas le genre, le spectateur y verra un bon divertissement palpitant et efficace. 

Voir la Bande-Annonce: 


Mes notes: 

Scénario: 3/4

Intrigue: 2,5/3
Mise en scène/Photographie: 2/3
Casting: 2/3
Musique: 0,5/1
Durée: 1/1
Appréciation personnelle: 2/3
Policier: 2/2
NOTE GLOBALE 15/20 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Robin210998 1536 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine