Magazine High tech

Une heure avec LostWinds sur Wii (WiiWare)

Publié le 16 juin 2008 par Gameup

Un mois après la sortie du WiiWare, je me lance dans l’aventure. Mon choix se porte sur LostWinds, jeu développé par le studio Frontier Developement. Je vous passe la partie téléchargement de la chaine et entre dans le vif du sujet.

Je ne sais pas trop à quoi m’attendre pour un jeu à « 10 euros », la jouabilité sera-t-elle digne d’un vrai jeu, le scénario sera-t-il potable, ou serai-je déçu et ne pourrai me plaindre car ce jeu ne coûte « que » 10 euros.

Le jeu se lance, et là première surprise, j’aperçois un petit personnage (le héros principal) dormant auprès d’un arbre. N’étant pas observateur je ne remarque pas le « appuyer sur A + B pour commencer ». Et ce fut tant mieux pour moi !! Car en restant quelques secondes de trop sur l’écran d’accueil j’ai remarqué que mon curseur souffle le vent et agite les éléments sur lesquels il se trouve. J’aurais pu le deviner vu le titre du jeu, mais bon …

Le personnage principal s’appelle Toku. Vêtu d’un poncho clair et coiffé d’une toque en laine, ce gamin au faciès lunaire semble dormir debout, peu enclin en tout cas à vivre une aventure hors du commun. Sa quête sera pour lui comme un rêve éveillé, mais c’est pourtant plein de bonne volonté qu’il tentera de la mener à bien sous la protection divine du vent qui souffle avec bienveillance sur le village de Mistralis. Cette contrée perdue dans la montagne est un lieu magique, créé jadis par des esprits gardiens. Balasar était l’un d’eux, et la légende raconte que ses ambitions dévorantes le poussèrent à convoiter Mistralis pour en devenir le seul dieu. Afin de le punir et préserver du mal les habitants du village, les autres gardiens l’emprisonnèrent pour l’éternité dans une pierre spirituelle où il demeura des siècles durant. Mais cela n’aurait pas été possible sans l’intervention d’Enril, l’esprit du vent, qui resta malheureusement coincé dans un fragment de pierre, même après que Balasar se soit libéré de sa prison. Jusqu’au jour où un petit garçon curieux découvrit par hasard cet étrange fragment. C’est ainsi que Toku fit la connaissance d’Enril, l’esprit du vent.

LostWinds est un jeu de plateforme dans lequel vous devez résoudre des petites énigmes afin d’avancer.
L’intérêt du jeu réside dans le concept d’être épaulé par cet Enril, esprit du vent. En effet Toku ne peut que se déplacer vers la droite ou la gauche et ne peut pas sauter. L’esprit est dirigé grâce au pointeur de la wiimote. Pour faire souffler une rafale de vent, hop un petit coup de wiimote dans le sens désiré et ça souffle. On peut également déplacer Toku en pressant le bouton A puis et en faisant un petit coup de vent. Vous devinez que le vent servira également à déplacer d’autres objets, et effectuer d’autres actions (le feu et l’eau sont des éléments assez présents dans ce jeu…), je n’en dirai pas plus pour ne pas vous dévoiler le plaisir et car en une heure de jeu je n’en ai pas découvert énormément (certains m’ont bien fait sourire quand même).

Petit bémol le jeu est assez linéaire et les décors bien que jolis se répètent un peu. J’ai peur de me lasser après une dizaine d’heure de jeu, mais ça n’arrivera pas

:-)

En effet LostWinds se finit en 3 heures environ…

Je suis content de mon acquisition, le level design est sympa, le gameplay est très très original (enfin un jeu prévu QUE pour la Wii), les musiques ont un coté zen et relaxant, et les dialogues sont bien traduits.
Pour ceux qui voudraient découvrir le service WiiWare, sans prendre le risque de tomber sur un mauvais jeu, LostWinds est le candidat idéal.

Ce jeu me donne la motivation de retenter l’aventure WiiWare au plus tôt, Toki Tori prépare tes plumes j’arrive dans 2 heures (3h de jeux-1h déjà jouée, pour les non matheux) !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gameup 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte