Magazine

Cindy Sander, la fille qui ne servait à rien...

Publié le 16 juin 2008 par Lindt
...à part faire parler d'elle. Paris Hilton excelle également dans ce domaine, mais à un niveau quand même vachement supérieur (he oui Cindy, venir de Moselle c'est carrément moins classe). Bref, je ne reviendrai pas sur l'énorme buzz qu'elle a suscité. Je sais c'est trop nul : j'exècre le phénomène et pourtant j'en parle aujourd'hui. La honte s'abatte sur moi. Mais c'est pour en dire du mal, donc j'ai droit non ? C'est mon côté LDP qui refait surface (un peu trop en ce moment d'ailleurs, mais c'est tellement bon). Elle s'était ridiculée en passant en prime au Pavillon Baltard (on avait d'ailleurs pu voir les mines déconfites du jury qui s'est bien abstenu de tout commentaire). Ben oui, comment auraient-ils pu dire quoi que ce soit puisque la minette venait de signer un contrat avec M6 Interaction ? Galère. Tout ça pour dire qu'aujourd'hui elle fait un nouveau flop avec son single "Papillon de Lumiprout" (oui je copie Hélène qui met des "pouet" à la fin des mots, mais je trouve que ça claque, qu'elle m'en excuse). Sur son blog elle prétend cramer Mariah Carey mais les chiffres parlent d'elle-même : 1977 rondelles écoulées à ce jour. Aouch, pour une nouvelle star ça pique ! Mais au moins la petite est lucide : "Céline Dion c'est Céline Dion et Cindy Sander c'est Cindy Sander". Pfiouu, me voilà rassurée...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lindt 116 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte