Magazine Politique

Banderille n°237 : Le sous-doué passe le bac

Publié le 16 juin 2008 par Toreador

Orage Médiatique

Banderille n°237 : Le sous-doué passe le bacAujourd’hui, les sujets du bac philo sont tombés. Et contrairement à Seb, je choisis de traiter « La perception peut-elle s’éduquer ?« . Un cas pratique : TF1.

La perception est une affaire de point de vue. Elle est subjective, propre à chacun, et fait appel à des schémas de pensée et d’analyse qui sont eux-mêmes liés à notre éducation, notre culture, nos a-priori. Voilà pourquoi d’ailleurs je garde si jalousement mon masque : en l’absence de référentiel (droite/gauche, homme/femme, etc…) il n’est pas possible de piocher dans vos présupposés pour plaquer sur mes textes une grille ex ante.

Ce sujet de philo, Nicolas Sarkozy devrait le méditer. Qu’importe en effet que Nicolas Sarkozy soit ami de grands propriétaires de presse et de télévision, et qu’il fasse pression ou pas. En effet, ce qui compte c’est qu’on croie qu’il le fasse. En plaçant Jolly à l’état-major de TF1, Sarkozy avait donné l’impression qu’il noyautait les médias. Du coup, en supprimant la publicité du service public, certains y ont vu un coup de pouce à la chaîne privée grâce au bon vieux phénomène des vases communiquant.

Le remplacement de PPDA par Laurence Ferrari est une nouvelle pierre dans son jardin, premièrement parce que PPDA avait de toute évidence mécontenté le Très-Haut en le traitant de petit garçon, et surtout parce que tout le milieu médiatique bruisse d’une hypothétique liaison Sarkozy/Ferrari. Ce mauvais film aurait pu s’appeler Orage Médiatique, par Stanley Lubrique.

Les apparences sont contre vous, tout contre

Il y a en droit une théorie de la Cour Européenne des Droits de l’Homme qu’on appelle « la théorie des apparences« . Si un tribunal à l’apparence de la partialité – par exemple l’une des juges est la marraine de l’une des parties civiles – il y a vice de forme.

Il en va de même pour les médias : puisque tout un chacun connaît ses relations avec le jetset médiatique, Nicolas Sarkozy a commis une faute en laissant faire ce qui ne peut apparaître que comme une reprise en main de TF1, un règlement de comptes (jusqu’ici, seul PPD était une marionnette…) et une marque de favoritisme.

Laurence Ferrari d’ailleurs, qui est aussi belle qu’intelligente, aussi belle leader qu’elle est bolide, a d’ailleurs compris le cadeau empoisonné et multipliera sans doute les gestes d’indépendance, comme celui qu’elle a entamé ce Dimanche. Histoire de bien montrer qu’elle n’est pas Lolo Ferrari. Comme dit Fadela : ni pute, … Y a-t-il d’autres moyens que la démonstration pour établir une vérité ? (sujet de philo 2008, Terminale S).

La perception s’éduque, car la perception se corrige.

Ferrariimpartialitéindépendance des médiasJTPPDAremplacementsarkozyTF1théorie des apparences

Sujets: Banderille, Toréador critique la Droite, Toréador critique littéraire et médiatique | 11 Comments »


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Toreador 41 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines