Magazine Musique

La vulnérabilité de Paul McCartney : les réclamations de paternité

Publié le 22 mai 2016 par Ludovic Danteny @yellowsubnet
La vulnérabilité de Paul McCartney : les réclamations de paternité

En sa qualité de pop star avec à son actif d’innombrables aventures d’un soir lorsqu’il était jeune homme, Paul McCartney était voué à être vulnérable aux demandes de reconnaissance de paternité. Et il y en a eu, beaucoup, et cela a continué bien après qu’il se soit installé avec sa femme Linda.

« Certaines sont vraiment impressionnantes », a dit McCartney en 1983. « Elles arrivent avec des détails précis concernant le moment et le lieu où cela a pu se produire – et je commence à me creuser la tête et à penser : ‘Peut-être qu’effectivement, j’ai couché avec elle’ ».

Cette même année, une Allemande est allée devant les tribunaux à Berlin, proclamant qu’elle avait conçu un enfant avec McCartney à Hambourg dans les années 1960. Le tribunal a ordonné à celui-ci de passer des tests de paternité, et de verser une pension en attendant la décision.

Finalement, les tests ont montré qu’il ne pouvait pas être le père de l’enfant. L’affaire a été classée sans suite, et la femme, qui demandait la somme de 1,75 million de livres, a reçu l’ordre de payer les frais de justice. Elle risquait la ruine financière – jusqu’à ce que McCartney, bon prince, intervienne et décide de payer l’addition.

Publié le: Dimanche 22 Mai 2016 - 03:00Source: express

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ludovic Danteny 6235 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines