Magazine Médias

MONDE / OPINION > La Turquie recevra le tout premier Sommet Humanitaire Mondial

Publié le 24 mai 2016 par Fab @fabrice_gil
Lors d'une réunion de haut niveau sur l'aide humanitaire qui a eu lieu au cours de la 68eme réunion de l'Assemblée Générale des Nations Unies, le Secrétaire Général des Nations Unies, Ban Ki-Moon a annoncé que le premier Sommet Humanitaire Mondial prévu pour 2016 aura lieu à Istanbul.

MONDE / OPINION alt= La Turquie recevra le tout premier Sommet Humanitaire Mondial" /> La Turquie recevra le tout premier Sommet Humanitaire Mondial" border="0" title="MONDE / OPINION > La Turquie recevra le tout premier Sommet Humanitaire Mondial" />

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Ban Ki-Moon I ©maxppp


Le diplomate et Secrétaire Général des Nations-Unis, Ban Ki-Moon a souligné que la contribution importante de la Turquie aux questions humanitaires, aux niveaux régional et mondial, ainsi que les caractéristiques historiques et des capacités logistiques d'Istanbul ont joué un rôle crucial dans cette décision. Ahmet Davutoğlu s’est dit fier d'être Ministre des Affaires étrangères de la Turquie, pays qui accueillera le tout premier Sommet Humanitaire Mondial. L’homme a remercié Ban Ki-Moon et Valérie Amos, Secrétaire générale adjointe chargée des Affaires humanitaires et Coordinatrice des secours d'urgence de son soutien.
Exprimant le souhait que la Turquie devienne un pays donateur important, M. Davutoğlu a précisé que tout le nécessaire serait fait pour la réussite de ce Sommet, soulignant ainsi le dévouement de son pays pour aider l'humanité. Un poids et deux mesures, on se demande parfois si l'executif ne vit pas dans le déni, le président turc Recep Tayyip Erdoğan, favorable à l'extension de ses prérogatives, avait cité l'Allemagne nazie comme un exemple de régime présidentiel efficace le soir du Nouvel an 2016, avant de se rétracter le lendemain. Les Kurdes, principales victimes de sa dérive meurtrière, apprécieront sans doute la naissance de ce Sommet.Placé à la 151ème place sur 180 du Classement mondial de la liberté de la presse, publié par Reporters sans frontières (RSF), entre dérive autoritaire du président Erdogan, accusations de terrorisme et mise au pas d’internet, le pays semble multiplier les entraves. JB-M

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fab 4306 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines