Magazine Football

Finale Coupe de France 2016 : le PSG égale l'OM grâce à la légende Zlatan

Publié le 24 mai 2016 par Voyagetourix @voyagetourix

Finale Coupe de France 2016 : le PSG égale l'OM grâce à la légende Zlatan

Les stats d'avant-match

La dernière finale de Coupe de France opposant les 2 équipes remonte à 2006. Paris l'avait emporté. Ce soir les Parisiens ont l'occasion d'égaler le record de victoires des Marseillais (10 trophées).

Les coulisses du match

Ce match se voulait être la vitrine de la sécurité pour les matches l'Euro 2016. En effet, nous étions dans le dispositif cible avec des barrages filtrants en amont du stade. 

Verdict : un nombre record de fumigènes durant le match dans les 2 camps pour le côté positif (et on apprendra même plus tard que Michael Youn a fait la même chose dans sa loge !)... 

... et des supporters marseillais qui mettent le feu avant de quitter le stade (sic)... 



Finale Coupe de France 2016 : le PSG égale l'OM grâce à la légende Zlatan

Dans les moments chauds du match (penalty, but...), une corde était tendue pour prévenir toute invasion de supporters. À voir sur la durée si cela est efficace. 

Julien Cazarre n'est décidément pas un "people" comme les autres. Après être venu avec ses potes au trophée des abonnés, il s'est installé en 1/4 de virages pour être au plus près des supporters. Difficile de passer incognito !


Finale Coupe de France 2016 : le PSG égale l'OM grâce à la légende Zlatan

Finale Coupe de France 2016 : le PSG égale l'OM grâce à la légende Zlatan

Après la remise de la Coupe, Matuidi a pris le micro pour chauffer le virage mais ça n'a pas duré très longtemps. Le speaker officiel lui reprend le micro en déclarant qu'il est un bon speaker... Mais on n'entendra plus Blaise...

Les joueurs ne pouvant s'approcher du public comme face à Lille, cette magnifique saison se termine sur un sentiment d'inachevé... On aurait aimé que les organisateurs laissent les Parisiens faire la fête !


Note match : 8

6 buts dans une finale, c'est assez rare. 

C'est Matuidi qui ouvre le score d'entrée de jeu en reprenant un centre de Di Maria. 1-0.

Quelques minutes plus tard, Thauvin égalise sur une frappe à ras de terre dans le petit filet. 1-1.

La première mi-temps est très équilibrée avec des Marseillais qui montrent un engagement total. 

En début de seconde période, Matuidi obtient un penalty. Ibrahimovic se charge de le transformer. 2-1.


L'OM commence à baisser de rythme, les Parisiens en profitent pour dominer et se montrer de plus en plus dangereux. 

Servi par Zlatan, Cavani cruxifie Mandanda. 3-1.

Ibrahimovic, lancé dans la surface par Matuidi, alourdit le score sur un tir croisé. 4-1.

À 5 minutes de la fin, Batshuayi réduit le score. 4-2 score final

Paris vient de réaliser un deuxième quadruplé national consécutif face à son éternel rival. Moment historique !

Note ambiance : 9

Un match de haut niveau dans les tribunes avec un magnifique tifo côté Marseille. 


Finale Coupe de France 2016 : le PSG égale l'OM grâce à la légende Zlatan

Ambiance vraiment énorme des 2 côtés avec beaucoup de fumigènes sortis aux moments clés du match. 

Des ultras parisiens ont fait le déplacement et ce fut plus que bénéfique dans le virage. 

Le "Liberté pour les ultras" a été chanté pendant une dizaine de minutes !
Les fans marseillais, solidaires, ont même brandi une banderole "Liberté pour les ultras".

Pour leur rendre la pareille, les supporters parisiens chanteront en fin de match des "Labrune démission".

2 bémols à cette superbe atmosphère : les feux allumés par les Marseillais et la célébration écourtée de la Coupe. 


Paroles de supporters

"Au moins, les Parisiens et les Marseillais sont d'accord sur ce point."... sur les Labrune démission"Papus, il est toujours dans les bons coups : Las Vegas, remise des coupes,...""En plus c'est le Marseillais (Thauvin) le plus détestable qui égalise.""Il a fait rentrer Lucas et Luiz pour mettre l'ambiance à la remise de la Coupe.""Je crois qu'il y a un poste de responsable de la sécurité de l'Euro qui s'est libéré."

Note des Parisiens 

Homme du match :  Ibrahimovic Ballon de plomb : Sirigu 
  • L'équipe type

Sirigu : 4,5

Un peu à la ramasse sur le premier but de Thauvin, il s'est ensuite rattrapé en réalisant 1 ou 2 belles parades. Sur le second but marseillais, il repousse mal un ballon. 

Maxwell : 5 

On ne l'a pas trop vu, en mode retraité déjà ?

Marquinhos : 6,5

Encore impeccable. On espère que c'est désormais clair dans la tête de Laurent Blanc. 

Silva : 6,5

Le capitaine a bien mené ses troupes.

Aurier : 5

Vivement l'année prochaine qu'on retrouve un Serge 2.0 à l'aise dans les réseaux sociaux... et donc énorme sur le terrain. 

Rabiot : 7

Transcendé par l'événement !

Stambouli : 5,5

Match assez autoritaire au milieu. 

Matuidi : 7,5

C'est la news de la soirée, Blaise sera dans une condition physique optimale pour l'Euro. Auteur du premier but, il provoque également le penalty et fait la passe décisive du dernier but d'Ibra au PSG. 

Di Maria: 6 

Une passe décisive et quelques ballons en profondeur qui ont créé le danger. 

Ibrahimovic : 8

2 buts, une Coupe de France, la légende a mis fin à la malédiction qui planait sur le dernier match des stars du PSG. La différence entre roi et légende ?

Cavani : 6

1 but qui l'a rendu tout fou. À part ça, il était peu en vue.
  • Les remplaçants

Luiz / Lucas / Kurzawa : 5

Ils sont rentrés alors que le match était plié. 


Les adversaires

Malgré un but rapidement concédé, Marseille a très bien entamé son match et sur la première mi-temps faisait jeu égal avec le PSG avec Diarra et Thauvin aux manettes. La seconde période fut plus délicate pour eux au niveau physique. 

Encore une fois, ils ont prouvé qu'ils étaient plus à l'aise loin du Vélodrome cette année. 


Note arbitrage : 7

C. Turpin 

Pas évident de juger les fautes à l'autre bout du terrain. Une bonne note pour avoir su gérer les joueurs dans ce match électrique. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Voyagetourix 112 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine