Magazine Poésie

Céphalée

Par Deathpoe

L'absence
Au creux longitudinal
On pourrait rester
Sur le carreau
A crever la gueule ouverte
Sans plus attendre
Maintenant!
L'écran de verre
Qui s'entasse
Nos faces
Avortées
Cerveaux ne forment
Plus qu'un aux centrales.
Les unités de l'irréel
Comme autant d'armées
(ambition pouvoir
perversions!)
Et nos coeurs
deviendront
les forfaits mensuels
de la désuétude.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Deathpoe 179 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines